réunion
info locale

Visite de Gérald Darmanin reportée : « On s’y attendait » (CGTR Finances Publiques)

politique
Stéphanie Cadet
Stéphanie Cadet ©Philippe Dornier
Le report de la visite à La Réunion du ministre de l’Action et des Comptes publics ne surprend pas la CGTR Finances Publiques, en raison du contexte politique. Le syndicat déplore que Gérald Darmanin vienne un samedi (le 13 octobre), quand les services fiscaux sont fermés.
Une semaine plus tard que prévue : la visite à La Réunion de Gérald Darmanin aura finalement lieu les vendredi 12 et samedi 13 octobre. Invitée de la matinale sur Réunion La 1ère radio, Stéphanie Cadet, secrétaire départementale de la CGTR Finances Publiques ne trouve là « rien d’étonnant, avec l’actualité du gouvernement et des annonces de remaniement ministériel. On s’y attendait plus ou moins. » L’actuel ministre de l’Action et des Comptes publiques est en effet dans l’attente d’une éventuelle nomination comme ministre de l’Intérieur, pour succéder à Gérard Collomb.
 Déçu que ce déplacement soit maintenu un samedi, le syndicat y voit la preuve que Gérald Darmanin « ne comprend pas ses erreurs, et confirme le désintérêt total qu’il a pour la mission des agents de son ministère, et des effets que ça peut avoir sur les usagers. »
 

Injustices et dérives en vue


De la même façon que Solidaires, la CGTR Finances Publiques estime que si son ministre de tutelle « était intéressé par le sort de ses agents et des usagers, il viendrait le constater de visu, en semaine, en pleine activité. » Stéphanie Cadet précise que sa Confédération « a prévu de ne pas participer à la visite de Gérald Darmanin. »
 
Concernant le prélèvement à la source, chantier prioritaire de Gérald Darmanin ,la syndicaliste prétend qu’ « il y aura des injustices fiscales et des dérives. Le côté pervers de ce ‘‘process’’, c’est que les entreprises vont encaisser l’impôt, mais est-ce que cet impôt va être reversé à l’Etat ? » s'interroge Stéphanie Cadet.
Publicité