4/5 Des voitures d'exception : Sarah Hacala prête à décoller dans sa Firebird

société saint-pierre (spm)
Firebird
La Pontiac Firebird de Sarah Hacala est une édition limitée. ©SPM la1ère
Âgée d'à peine 18 ans... Sarah Hacala s'achète une Pontiac Firebird édition limitée. Aujourd'hui, cette voiture serait l'une des deux seules de cette collection encore sur les routes.

C'est son bébé. Alors qu'elle part pour acheter une 2CV, Sarah Hacala opte pour une voiture nettement plus puissante : la célèbre pontiac Firebird, une édition limitée. 

À lire aussi : 3/5 Des voitures d'exception : la Ford Galaxie 500 de Fabrice Urdanabia, l'allure avant tout !

Fin des années 70, c'était la belle époque, l'époque de tous les possibles. 

Entre l'Escale ou le Yacht Club, Sarah Hacala se pavanne fièrement dans les rues du centre-ville de Saint-Pierre.

Ça nous arrivait, en fin de soirée, de faire des tours de ville à l’envers en marche arrière.

Sarah Hacala

À l'époque, la Saint-Pierraise se fait remarquer à bord de son bijou d'un rouge voyant, surtout une fois la nuit tombée.

 

Un coupé sportif puissant 

Firebird
Sarah et Pascal Hacala ont réalisé plusieurs roadtrips à bord de la Firebird. ©SPM la 1ère

Avec son mari, Pascal Hacala, ils longent les autoroutes canadiennes et américaines. Les pointes de vitesse s'enchaînent. Le couple monte jusqu'à 220 km/h.

Ce V8 et ses 250 chevaux sous le capot ont laissé quelques traces dans les registres de la police canadienne mais le duo en garde des souvenirs mémorables. 

À lire aussi : 2/5 Des voitures d'exception : Jean-Christophe Lebon aux petits soins pour "Choupette", sa 4CV

Produite entre 1967 et 2002, ce modèle de véhicule était connu pour être l'emblème des feuilletons télévisés américains.

Sarah Hacala connaissait cet engin. Elle voulait quelque chose d'unique et décide de prendre le modèle 79. 

 

Un modèle unique et rare

Au fil des années, les deux passionnés customisent progressivement la Firebird. Toiture ouvrante, jantes chromées, un aigle royal sur le capot... tout a été repensé pour la mettre à leur goût. 

Mais attention, pour changer une pièce cela reste très compliqué. Le couple doit faire preuve d'imagination et de patience pour récupérer ce qui lui manque. 

Celle-là c'était une édition limitée, la Red Bird. Il doit en rester deux, une à Saint-Pierre et une au Canada.

Pascal Hacala

La Pontiac Firebird était une voiture assez commune à l'époque. Mais celle que Sarah conduit aujourd'hui encore n'a été produite qu'en quantité limitée : une centaine d'exemplaires. 

Alors pas question de la vendre, ni de la prêter... c'est un trésor très bien gardé.

Le reportage de Frédéric Dotte et Jérôme Anger :