Annick Girardin a débuté sa visite officielle à Saint-Pierre et Miquelon

gouvernement saint-pierre (spm)
annick
La ministre de la Mer a déposé une gerbe au monument en hommage aux marins disparus ©MH

La ministre de la Mer a débuté sa visite à Saint-Pierre et Miquelon ce lundi 1er mars. Après un dépôt de gerbe au monument en hommage aux marins disparus, Annick Girardin s’est entretenue avec les élus de la Collectivité et de la mairie de Saint-Pierre.

C’est au Square Joffre qu’Annick Girardin a commencé sa première visite officielle dans l’archipel en tant que ministre de la Mer. Après un dépôt de gerbe qui lui tenait à cœur au monument en hommage aux marins disparus, la ministre s’est entretenue avec le maire de Saint-Pierre Yannick Cambray, et le président de la Collectivité territoriale Bernard Briand.
  

Des annonces budgétaires à attendre mercredi

À la mairie de Saint-Pierre, plusieurs sujets ont été évoqués lors de la réunion de travail, comme l’eau et l’assainissement, l’école de voile ou encore la biodiversité. Le maire de Saint-Pierre Yannick Cambray s’est réjoui de ces échanges.

Je pense que d’ici la fin de la visite ministérielle de Mme Girardin nous devrions avoir des nouvelles intéressantes pour la commune de Saint-Pierre. 

Yannick Cambray

 

D’après le maire, l’État pourrait débloquer 2,5 millions d’euros de fonds exceptionnels d’investissements pour l’archipel, soit la même somme qu'en 2020. Annick Girardin a précisé qu’il n’y aurait pas d’annonce officielle avant la fin de sa visite. La ministre souhaite consacrer les deux premiers jours aux "rencontres avec les acteurs politiques pour faire le tour des projets de chacun." Elle a toutefois laissé entendre qu’une enveloppe financière pourrait être annoncée très rapidement.

Je suis en contact permanent avec Sébastien Lecornu qui est ministre des Outre-mer et qui suit la visite. Il va pouvoir d’ici mercredi administrer un certain nombre de financements sur les projets qui ont été déposés à la fois pour Miquelon et pour Saint-Pierre.

Annick Girardin

  

Le programme de la visite à Miquelon modifié

En raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées pour demain mardi 2 mars, la ministre de la Mer a dû revoir son programme. Le comité de pilotage traitant de l'érosion de l'isthme de Miquelon-Langlade se tiendra à 9h à la préfecture, avec la délégation de Miquelon en visioconférence. Elle prendra un avion affrété en fin de matinée afin d'honorer le reste de ses rendez-vous consacrés à la pêche et l’aquaculture et rencontrer l’équipe municipale de la grande île.

À lire aussi : Première visite officielle d'Annick Girardin en tant que ministre de la mer à Saint-Pierre et Miquelon

Très attendue sur la question de l’érosion de l’isthme, Annick Girardin se rendra en fin d’après-midi au point kilométrique 16 de l’isthme, endommagé par les intempéries.

À lire aussi : Effondrement de la route Miquelon-Langlade : la classe politique de Saint-Pierre et Miquelon étale ses désaccords

C’est d’ailleurs cette question de l’érosion qui était au cœur des discussions entre la ministre et le président de la Collectivité lundi matin. Bernard Briand a souhaité "que l’État intervienne directement, ne serait-ce que par anticipation pour protéger le littoral" et que la Collectivité ne soit pas seule à intervenir sur le sujet.

L’État doit aussi être à nos côtés et intervenir directement pour protéger le littoral.

Bernard Briand

 

Le président de la Collectivité a aussi laissé entendre que l’État pourrait intervenir sur le long-terme dans la stratégie de conservation de l’isthme, sans toutefois donner de détails sur les contours de cette intervention.