Coronavirus : les commerces alimentaires de Saint-Pierre-et-Miquelon renforcent leurs mesures sanitaires

commerce
coronavirus mesures sanitaires magasins
©SPM la 1ère
Sortir pour faire ses courses alimentaires : c'est une des rares possibilités de déplacement autorisées par les autorités dans le cadre du confinement généralisé. Les commerces de Saint-Pierre mettent tout en oeuvre pour rassurer leurs clients face au risque du virus.

Après le discours martial du chef de l’Etat et les annonces de confinement drastique visant à ralentir la progression du coronavirus, les commerces alimentaires de Saint-Pierre et Miquelon sont parmi les seuls endroits de rassemblement populaire encore ouverts. Et ils redoublent de mesures d'hygiène. L'objectif est de protéger le personnel et les clients contre le coronavirus.
 

Chacun sa méthode


Dans l'épicerie Chez Julien, le gérant a fixé un nombre maximum de dix clients acceptés simultanément dans le magasin. Et les clients se ruent sur la livraison à domicile, les commandes sont aussi nombreuses qu'en période de fêtes.

"Pour éviter tout risque, les gens préfèrent passer leurs commandes via internet. On les livre ensuite à domicile, mais certains clients choisissent de les retirer sur place."
Jean-François Briand, gérant


Chez le Traiteur à emporter Tiffin, tout un parcours a été mis en place afin de limiter les contacts au strict minimum.

A lire aussi > Coronavirus : confinement total à Saint-Pierre et Miquelon

Il débute par un sas spécial afin de déposer son contenant, suivi de lingettes alcoolisées pour désinfecter le terminal de carte bancaire après chaque paiement.

"D'abord je nettoie mes gamelles à l'eau de Javel, avant un passage au lave-vaisselle à l'eau très chaude, afin de garantir l'absence du virus." - Clara Zawawi, gérante


Après l'achat, des lingettes sont également disposées devant la porte de sortie, permettant au client d'éviter tout contact avec la poignée.

A lire aussi > Coronavirus à Saint-Pierre et Miquelon : les trois premiers tests négatifs, deux nouveaux résultats attendus
 

Les grands moyens


Les mesures sont encore plus drastiques au centre commercial Marcel Dagort qui a vu en grand. Des panneaux vitrés ont été installés aux caisses afin de séparer les clients des caissières qui portent des gants de protection. 

"Protéger nos salariés me paraît une évidence. Et les habitudes ne sont pas modifiées, les clients continuent de déposer leurs achats sur le tapis roulant, ça reste fluide. Je pense que c'est une bonne mesure."- Marcel-Christophe Dagort, directeur


Dans tous ces commerces d'alimentation, la priorité est donc de rassurer. Afin de vous inciter à faire vos courses normalement, sans panique ni stockage inutile.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live