Covid-19 : Des professionnels de santé de la réserve sanitaire en renfort à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
hopital saint-pierre
©Google
Trois infirmiers et deux cadres de santé sont présents sur le territoire pour une mission d'un mois. A la demande de l'administration territoriale de santé, ils ont pour objectif de venir en aide aux équipes locales en cette période de crise sanitaire que connaît Saint-Pierre et Miquelon.

Cinq professionnels de santé de la réserve sanitaire sont arrivés vendredi 3 décembre de l'hexagone pour passer un mois sur le territoire. Ces volontaires viennent prêter main forte aux équipes locales. Mais avant d'aller sur le terrain, ils ont dû suivre une formation accélérée pour mieux connaître les processus et les procédés applicables dans l'archipel afin d'être plus efficaces.

À lire aussi : Le Canada impose un dépistage à la Covid-19 à tous les nouveaux arrivants, vaccinés ou non

Leurs interventions sont axées sur trois grands volets à savoir le contact tracing, pour recenser les cas contacts de personnes positives pour permettre d'avoir une photographie exacte de ce qui se passe sur le territoire, l'accélération de la vaccination et le dépistage beaucoup plus conséquent depuis la découverte de deux clusters il y a plus de trois semaines.

Il y a une mobilisation importante des équipes ces dernières semaines de la part de l'ATS, de la CPS et du CHFD. Cela demande de l'énergie car on travaille sur de grandes amplitudes [...] Cela permettra une forme de repos pour les équipes.

Cynétia Moutou, directrice par intérim de l'ATS

 

Claire Arrossaména et Jérome Anger sont allés à la rencontre des membres de la réserve sanitaire présente à Saint-Pierre et Miquelon pour un mois voire plus si nécessaire.

©saintpierreetmiquelon

 

Parmi ces professionnels, Annick Villemot. Elle est réserviste. L'infirmière et ses collègues, tous des professionnels de santé, interviennent sur des situations d'urgence, des catastrophes naturelles et des missions de santé publique comme c'est le cas en ces temps de crise sanitaire.

À lire aussi : Covid-19 : les taxis de Saint-Pierre appliquent un protocole sanitaire strict pour éviter la contamination

Si les professionnels de santé locaux ont tout mis en oeuvre pour éviter que la situation n'empire, la présence de ces cinq réservistes est une aide précieuse.

Je sais reconnaître des personnes qui sont épuisées et donc oui je pense qu'on devrait faire en sorte de les aider.

Annick Villemot, infimière 

 

Annick Villemot était l'invitée de Delphine Jeanneau dans le journal télévisé de ce lundi 6 décembre.

©saintpierreetmiquelon