Covid-19 : l'explosion de cas positifs et de cas contacts impose de nouvelles mesures à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
covid test
©Getty
Mise en place du passe sanitaire, accélération de la vaccination, contrôles renforcés, port du masque dès l'âge de six ans, les mesures nationales sont aussi en place dès ce 3 janvier 2022 dans l'archipel. La préfecture se veut "plus ferme" pour protéger au mieux les habitants de la pandémie.

Avec 14 cas positifs à la Covid-19 et 200 cas contacts recensés depuis le 30 décembre 2021 par la préfecture, Saint-Pierre et Miquelon et ses habitants ne sont pas exemptés des nouvelles mesures mises en place par le gouvernement. Elles entrent en vigueur ce lundi 3 janvier 2021.

À lire aussi : Covid-19 : un test de dépistage de moins de 24 heures pose problème pour voyager vers Saint-Pierre et Miquelon

Une réunion exceptionnelle de crise en visioconférence s'est d'ailleurs tenue ce dimanche 2 janvier avec le préfet Christian Pouget et les chefs des différents services. 

Suite à l'explosion de cas positifs et de cas contacts recensés dans l'archipel en moins d'une semaine, les autorités locales tirent la sonnette d'alarme. Pour Christian Pouget "désormais Saint-Pierre et Miquelon n'est plus une exception" et ce depuis novembre 2021 avec le tout premier cluster identifié à Saint-Pierre puis deux nouveaux foyers de contaminations ces derniers jours à savoir dans un bar de la ville et au centre hospitalier. 

Il faut arrêter ce genre de chose maintenant et être beaucoup plus ferme sur un certain nombre de points et c'est ce que nous allons faire.

Christian Pouget

 

Application du passe sanitaire

 

Si le passe sanitaire n'était pas encore obligatoire, à ce jour, à Saint-Pierre et Miquelon, le préfet a annoncé dans le journal télévisé de ce dimanche 2 janvier 2022 que ce dernier serait mis en place dès que possible à l'hôpital, la maison de retraite, les salles de sport, les salles de spectacles, les bars et les restaurants notamment.

Il est important de le faire [...] J'ai de plus en plus d'appels de personnes qui sont vaccinées et qui se disent qu'elles aimeraient bien aller au restaurant, au bar tranquillement en étant certaines que toutes les personnes autour d'elles sont vaccinées.

Christian Pouget, préfet de l'archipel

 

Si en métropole des interventions médicales ou chirurgicales sont déprogrammées pour faire face à l'augmentation de cas positifs à la Covid-19, ces nouvelles mesures doivent permettre également aux patients atteints de pathologies graves ou moins graves de pouvoir accéder aux soins comme il se doit. Comme le précise le préfet "sur le territoire, il y a trois lits de réanimation et on est pas à l'abri d'avoir des hospitalisations importantes".

D'autres mesures en place le 3 janvier

 

Depuis ce lundi, d'autres règles sont entrées en vigueur pour éviter la propagation du Sars-CoV-2. Il concerne les scolaires dès l'âge de 6 ans.Si le port du masque était déjà obligatoire en intérieur avant les vacances des fêtes de fin d'année, désormais il doit également être porté en extérieur dans les cours de récréations.

Des contrôles seront aussi mis en place dès cette semaine. Le télétravail est recommandé quand c'est possible. Les rassemblements évènementiels ou sportifs sont à éviter. Dans le cas contraire, les organisateurs auront la responsabilité de demander le passe sanitaire, une fois en place. Plusieurs manifestations ont d'ores et déjà été annulées.

Les nouvelles régles d'isolement

 

Les règles diffèrent selon le schéma vaccinal.

Avec un schéma vaccinal complet :

  • Une personne positive ayant reçu ses deux injections plus la dose de rappel doit désormais s'isoler 5 jours à condition d'obtenir un test négatif à l'issue de cette période.
  • Un cas contact vacciné entièrement n'a pas d'isolement obligatoire. En revanche, il doit réaliser un antigénique ou PCR dans l'immédiat puis un autotest à J+2 et J+4.

Avec un schéma vaccinal incomplet

  • Les personnes positives ou cas contacts n'ayant pas fait les deux doses de vaccins et la dose de rappel doivent automatiquement s'isoler 7 jours au moins. Ils devront réaliser un test à l'issu de cet isolement. 

Voyez ce schéma récapitulatif édité par la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon.

Règles d'iolement
Règles d'isolement selon le schéma vaccinal à partir du 3 janvier 2021 ©PREFECTURE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON

 

La campagne de vaccination réactivée 

 

A Saint-Pierre et Miquelon, plus de 90% des résidents de l'archipel ont reçu leurs deux doses de vaccins et la campagne pour l'injection de la dose de rappel a débuté en décembre dernier. Si le centre coville a fermé durant les fêtes, avec la possibilité de se faire vacciner par un médecin de ville, des sessions doivent de nouveau être programmées dans le local prévu à cet effet situé dans l'ancien centre aéré près de l'ASIA et ce à partir du 8 janvier prochain.

À lire aussi : COVID-19 : la vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans appliquée courant janvier à Saint-Pierre et Miquelon

Suite à la situation sanitaire actuelle avec la multiplication des cas positifs et des cas contacts depuis quelques jours, le maire de Saint-Pierre a tenu à réagir. Selon Yannick Cambray "cette situation était prévisible et il rappelle l'importance des gestes barrières et de la vaccination".

Le maire demande à ce que "les autorités locales accélèrent et multiplient les séances de vaccinations au centre coville [... ] et c'est j'en suis certain la meilleure réponse aux formes graves de la Covid, c'est la vaccination".

Je m'inquiète pour les gens non vaccinés et en particulier les plus fragiles au nombre de 200 personnes selon les estimations faites avec le préfet en réunion et je m'inquiète aussi car l’hôpital peut être aussi vite débordé.

Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre

 

Le centre de vaccination va donc rouvrir dès le samedi 8 janvier à Saint-Pierre pour des injections avec les vaccins Moderna et Pfizzer selon les catégories d'âge.

Du côté de Miquelon, le médecin organise des sessions de vaccinations tous les mercredis. Si la demande devenait plus forte, un dispositif particulier sera mis en place. La présence des professionnels de santé de la réserve sanitaire prévue initialement jusqu'au 6 janvier dans l'archipel devrait également être prolongée.

À lire aussi : Covid 19 : des sessions de vaccination pour la 3e injection organisées chaque semaine jusqu'à Noël à Saint-Pierre et Miquelon

Pour le maire de la commune de Miquelon-Langlade Franck Detcheverry " la vaccination est aussi la clé pour éviter les formes graves". Comme il l'a confié à Karim Baïla dans le journal radio de 12 h 30 sur SPM la 1ère, Franck Detcheverry "refuse que les personnes vaccinées soient pénalisées avec le retour de la septaine pour les voyageurs par exemple".

On ne peut pas vivre dans une bulle continuellement. On doit s'ouvrir et s'ouvrir ça veut aussi dire que le virus doit circuler dans l'archipel.

Franck Detcheverry, maire de Miquelon-langlade

 

Quand au passe vaccinal, le projet de loi est examiné dès ce lundi par les députés. A noter que le délai pour faire la dose de rappel passera de 7 à 4 mois à partir du 15 février 2022. 

Pour l'heure, le passe sanitaire qui n'était pas encore obligatoire dans l'archipel pourrait le devenir. Une décision qui intervient, on vous le rappelle, suite aux derniers chiffres de Covid-19 en date du 31 décembre dans l'archipel, à savoir 14 cas positifs et 200 cas contacts identifiés, les mesures sont donc renforcées. De nouveaux cas positifs pourraient être annoncés dans les prochains jours. 

Le préfet de l'archipel, Christian Pouget était l'invité d'Anastasia Laguerra. C'était ce dimanche 2 janvier 2022.