Covid-19 : La nouvelle directrice de l'ATS Dominique Pascal s'exprime sur la situation sanitaire de Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
La nouvelle directrice de l'ATS Dominique Pascal s'exprime sur la situation sanitaire de Saint-Pierre et Miquelon
©SPM La 1ère
L'administration territoriale de santé fait face à une croissance des cas positifs à la Covid-19 dans l'archipel. Les services de la cellule Covid doivent s'adapter face à une évolution rapide de l'épidémie.

C'est un travail conséquent, de fourmis, effectué par les services de la cellule Covid de l'administration territoriale de santé (ATS). Une cellule gérée par la nouvelle directrice, Dominique Pascal, qui s'est installée dans un archipel récemment touché par la Covid. 

À lire aussi : Covid-19 : gestion délicate de la crise sanitaire à Saint-Pierre et Miquelon

Depuis les fêtes de fin d'année, l'épidémie de coronavirus s'est bien installée localement, avec une montée fulgurante des cas positifs et des cas contacts. Plus de 140 personnes ont contracté le virus, en seulement quelques jours, mais aucune forme grave n'a été recensée à ce stade. 

Une organisation parfois difficile à mettre en place

 

Face à cette montée aussi rapide de l'épidémie, l'ATS a dû faire face à quelques difficultés administratives et organisationnelles, notamment quand il a été question de répertorier et de contacter les personnes positives et leurs cas contacts. 

À lire aussi : Covid-19 : cas positif ou positif faible. Quelle différence ?

L'archipel ne dispose pas de système d'information de dépistage, à l'image du SI-DEP développé en métropole. Localement, tout doit être géré sur papier, manuellement. "C'est un premier handicap", déclare la directrice de l'ATS, Dominique Pascal. 

On a beaucoup exploité les tests PCR mais on voit qu'on engorge le laboratoire.

Dominique Pascal, directrice de l'ATS.

 

Autre problématique : le laboratoire du centre hospitalier François Dunan est saturé face aux arrivées trop conséquentes de tests PCR. 

L'ancien centre aéré dédié au dépistage de la Covid-19 

 

Pour limiter cette saturation du laboratoire, l'ATS a décidé de revoir sa gestion quant à son utlisation des tests. Désormais, une personne positive ou cas contact devra réaliser un test antigénique. Les PCR seront conservés pour tous cas particuliers, quand il y aura de hauts risques détectés par exemple. 

C'est pour mieux cibler les tests PCR (...) pour avoir un contact tracing qui soit au plus proche de la découverte de la maladie de l'épidémie.

Dominique Pascal, directrice de l'ATS.

 

Tous les autres concernés devront se rendrent, dès ce lundi 10 janvier, dans l'ancien centre aéré de Saint-Pierre. Les dépistages seront ouverts du lundi au jeudi, de 10h à 12h et de 14h à 16h. La prise de rendez-vous n'est pas nécessaire. 

Miquelon touché par la Covid-19 : une situation très étudiée par les services de l'ATS 

 

Avec l'aide de l'équipe municipale de Franck Detcheverry et des pompiers de la commune, le village de Miquelon bénéficie également d'une zone de dépistage, située à la Maison des loisirs. Miquelon comptablise désormais 8 cas positifs à la Covid-19. 

À lire aussi : La réserve sanitaire renforcée à Saint-Pierre et Miquelon pour faire face à l'épidémie de Covid-19

Pour renforcer les équipes, 5 professionnels de santé de la réserve sanitaire sont arrivés dans l'archipel. L'dn d'entre-eux s'est directement rendu à Miquelon pour prêter main forte. Le village ne dispose que d'un médecin et d'une infirmière. 

Dominique Pascal, directrice de l'ATS répondait à Delphine Jeanneau dans le journal télévisé de ce samedi 8 janvier 2022.

©saintpierreetmiquelon