La réserve sanitaire renforcée à Saint-Pierre et Miquelon pour faire face à l'épidémie de Covid-19

coronavirus
COVID-19
Des centaines de tests de dépistage ont été réalisés dans l'unique laboratoire du centre hospitalier François Dunan à Saint-Pierre ©SPM LA PREMIERE
Près d'une centaine de cas positifs à la Covid-19 à Saint-Pierre et Miquelon. 519 tests ont été réalisés en laboratoire depuis le début de la crise le week-end de la Saint-Sylvestre. Dans un communiqué, le sénateur Stéphane Artano demande plus de clarté sur les données locales liées à l'épidémie

Depuis quelques jours, le nombre de cas actifs à la Covid-19 est exponentiel. Selon les derniers chiffres communiqués par la préfecture ce jeudi 6 janvier, il s'élève à 97 personnes positives. Aucune forme grave n'a été observée pour l'heure.

À lire aussi : La future application du pass sanitaire suscite de vives réactions à Saint-Pierre et Miquelon

Dans ce contexte inédit à Saint-Pierre et Miquelon, les autorités ont décidé de prendre des mesures pour le territoire. Si depuis décembre 2021, cinq professionnels de santé de la réserve sanitaire sont en poste pour épauler les équipes locales, quatre autres réservistes vont arriver en renfort ce jeudi et vendredi dans l'archipel.

Un criblage permettant de détecter le variant Omicron va aussi être réalisé en Métropole. Les échantillons ont quitté Saint-Pierre ce 6 janvier par avion.

 

De son côté, dans un  courrier adressé à Christian Pouget préfet de l'archipel, le sénateur Stéphane Artano précise que "le bulletin de situation quotidien des cas positifs (et ceux guéris) s'allège au fil du temps puisqu'il ne contient plus l'information [...] liée au nombre de cas contact décelés"

Stéphane Artano demande à ce qu'il y ait plus de transparence sur les données liées à l'épidémie de Covid-19 à savoir le nombre d'hospitalisation, les statuts des personnes contaminées, vaccinées ou non, ou encore le pourcentage des tests PCR à J+7.

À lire aussi : L'application du pass sanitaire à Saint-Pierre et Miquelon soulève des désaccords

Une réunion de concertation est d'ailleurs inscrite dans l'emploi du temps du préfet et des élus de Saint-Pierre et Miquelon ce vendredi 7 janvier à 9 heures au sujet de la crise sanitaire mais aussi pour parler des modalités d'application du pass sanitaire dans l'archipel, mesure qui devrait entrer en vigueur sous peu à Saint-Pierre et Miquelon.