Les pompiers de Saint-Pierre et Miquelon se forment aux risques technologiques et naturels

entreprises
Pompiers
©Linda Saci / SPM 1ère
Quinze soldats du feu de Saint-Pierre et Miquelon suivent un stage de secours en milieu isolé ou d'abordage difficile. Cette formation, prévue du 12 au 14 avril, est une première dans l'archipel. Elle devrait permettre aux pompiers d'intervenir en tous lieux et à tout moment.

Mieux gérer la situation en fonction des zones plus ou moins à risques, savoir choisir le matériel selon la situation et le lieu, faire les bons choix, prendre les bonnes décisions au bon moment, imaginer des scénarios qui vont permettre la mise en oeuvre des techniques de secours, voici quelques-uns des objectifs de cette formation destinée aux sapeurs-pompiers de l'archipel.

À lire aussi : Un Saint-Pierrais secouru par les pompiers de Miquelon et héliporté après un accident de chasse à Langlade

Ils sont quinze cette année à suivre le stage.

On a sur votre secteur de nombreuses falaises, des accès difficiles, des conditions extrêmes au niveau climatique [...] on retrouve ici des conditions qui sont très dures à gérer et on a besoin d'aguerrir les sapeurs-pompiers à ces techniques pour qu'ils puissent intervenir en tout temps et en tous lieux.

Philippe Meffre, formateur

 

C'est à Miquelon-Langlade que la formation a lieu cette année. Elle a débuté le 11 avril par une remise à niveau de formateurs secouristes pour quatre pompiers et deux gendarmes de l'archipel. Elle va durer trois jours.

À lire aussi : A Miquelon, les pompiers se forment au sauvetage sur glace

Un repérage des sites où va être dispensée la formation a aussi eu lieu.

Les sites retenus sont le cap de Miquelon qui bénéficie des conditions idéales à savoir des parois verticales et obliques. On va aussi manœuvrer sur Langlade à l’anse du Gouvernement, un site intéressant avec beaucoup de monde durant la saison estivale, et qui va nous offrir les caractéristiques de secours en canyon, ou du moins qui s'en apparente le plus.

Guillaume Geay, coordinateur de la sécurité civile à la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon

 

Ce même stage devrait être proposé en 2023 sur Saint-Pierre. En attendant, des manoeuvres au niveau local auront lieu tout au long de l'année.

À lire aussi : Les pompiers de Saint-Pierre n'ont pas le vertige

Guillaume Geay et Philippe Meffre étaient en duplex de Miquelon ce lundi 11 avril. Ils répondaient aux questions de Delphine Jeanneau.

©saintpierreetmiquelon