Érosion de l'isthme : fragilisée par la mer, la route reliant Miquelon à Langlade a cédé

climat miquelon-langlade
isthme

La dune qui relie Miquelon à Langlade a de nouveau été frappée par l'érosion dans la nuit de mercredi à jeudi. La route s'est effondrée et les autorités ont décidé de la fermer par sécurité. Des travaux d'urgence sont en cours, mais des vents forts sont attendus.

 

 

 

 

Les images sont impressionnantes. Au niveau du point kilométrique 16, la route dunaire qui relie les agglomérations de Miquelon et de Langlade a été emportée par les vagues cette nuit. C'est 300 mètres plus haut que là où s'est produit le dernier épisode d'érosion, il y a deux semaines.

Depuis ce mercredi soir, l'entreprise Allen-Mahé, missionnée par la DTAM, s'attèle à tenter de combler l'énorme trou qui s'est formé grâce à une réserve d'enrochements.

À lire aussi : L'isthme de Miquelon-Langlade fragilisé par la mer et les vents violents

Des travaux d'enrochement d'urgence, grâce au matériau qui étaient destinés prioritairement à combler la faiblesse déjà identifiée au PK16, ainsi qu'à Mirande. Les ouvriers arrivent à court de solutions. Et la situation ne devrait pas aller en s'améliorant, des marées à fort coefficient sont attendues pour les heures à venir, et d'autres points de faiblesse ont été identifiés.

Les langladiers, ces résidents temporaire du sud de l'Ile, sont actuellement bloqués, autant ceux arrivés à Miquelon qui souhaitent rejoindre leur villégiature, que les vacanciers déjà sur place, et qui souhaiteraient se ravitailler. Ils doivent attendre la marée basse pour passer par la piste, actuellement submergée dans les buttereaux.

À lire aussi : La DTAM intervient en urgence pour consolider la route reliant Miquelon à Langlade

Sur les reséaux sociaux les internautes ne peuvent que constater les dégâts. "Le pire est arrivé", écrit l'un d'entre eux. La mairie quant à elle, demande à "agir très vite" sur sa page Facebook.  

Le BTP se mobilise pour expédier des engins de chantiers, de Saint-Pierre vers le point fragilisé sur l'isthme. 

isthme
Photo Claire Arrossaména