À Miquelon, le nouvel entraîneur de l'ASM prend ses fonctions à quelques jours du début du championnat de football

football
foot asm
À quelques jours du coup d'envoi du championnat local, les footballeurs de l'ASM à Miquelon font connaissance avec leur nouveau coach, tout juste sorti de quatorzaine.

Il était juste temps. Arrivé sur le territoire le 31 mai, et après avoir effectué à Miquelon sa quatorzaine obligatoire dans le cadre du protocole sanitaire de prévention du coronavirus, Bruno Ferry a enfin découvert la pelouse du stade de l'Avenir.... une dizaine de jours à peine avant l'ouverture du championnat de football senior. Le 27 juin, l'ASM recevra l'ASIA.  

Apprendre à se découvrir


La crise du coronavirus et le confinement ont bousculé les projets du club, qui avait programmé son arrivée à la mi-avril. En quelques jours et quelques passes, le coach et les joueurs doivent donc apprendre à se découvrir.

À lire aussi > Football : les joueurs de l'ASSP déterminés à défendre leur titre de champions

Bruno Ferry se dit satisfait du premier contact avec l'équipe au cours des entraînements de reprise. L'entraîneur apprécie l'accueil et la disponibilité des Miquelonnais, qui le lui rendent bien. 

" La motivation est présente, tout le monde travaille, tout le monde est à fond à l'entraînement, donc ça devrait payer sur le terrain. " - Nicolas Lemaine, joueur de l'ASM


Priorité au plaisir


Avant l'entrée dans le dur du championnat, l'entraîneur affiche la couleur. Pour Bruno Ferry, le football amateur doit d'abord rimer avec le plaisir pour les joueurs de se retrouver sur le terrain, au-delà des contraintes professionnelles et des impératifs familiaux qui bousculent parfois la régularité des entraînements. 

À lire aussi > L'ASM fête ses 70 ans, retour sur la naissance du club de football de Miquelon

Si les effectifs du groupe restent encore faibles cette saison, le coach compte sur la solidarité et l'enthousiasme de ses joueurs pour que la compétition soit motivante. 

" L'effectif, c'est toujours le problème majeur de l'ASM. Pour autant, on n'en fera pas une excuse, on a d'autres arguments à faire valoir, on va privilégier la qualité à la quantité. On n'est pas dans une grande métropole, ici de par la proximité, tout est réuni pour que les joueurs s'entendent bien. - Bruno Ferry, entraîneur de l'ASM


 
Karim Baïla s'entretient avec le coach de l'ASM ainsi qu'un joueur
©SPM la 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live