Présidentielle 2022 : l'heure est à l'analyse des résultats à Saint-Pierre et Miquelon

élections
Analyse des résultats du 2nd tour à SPM
©SPM La 1ère
Vote d'adhésion, lien de confiance abîmée, ce sont les mots employés par Mikaa Mered et Martial Foucault de la Chaire Outre-Mer à Sciences Po à Paris pour parler du vote des ultramarins au second tour de la présidentielle. Dans l'archipel, les réactions sont nombreuses aussi.

Chaque personne s'exprime en son âme et conscience.

 

Je pense que la démocratie a fait son œuvre. Un président a été élu. Il faudra faire avec pendant cinq ans.

 

Au lendemain de la victoire d'Emmanuel Macron lors du second tour de l'élection présidentielle, le 24 avril dernier, nous avons interrogé quelques électeurs de l'archipel pour connaître leurs réactions aux résultats de ce scrutin et pour savoir comment ils voient ces cinq prochaines années.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : Les électeurs de Saint-Pierre et de Miquelon ont voté Marine Le Pen

Anastasia Laguerra et Aldric Lahiton sont allés à la rencontre de la population locale.

©saintpierreetmiquelon

 

Emmanuel Macron a donc été réélu président de la République avec 58,54 % des suffrages exprimés pour Marine Le Pen. 

À lire aussi :  Élections présidentielles 2022 : Participation en hausse pour le deuxième tour à Saint-Pierre et Miquelon

Son adversaire, Marine Le Pen, avec 41,46 % échoue de nouveau aux portes de l'Élysée. En revanche, à Saint-Pierre et Miquelon, comme dans bon nombre de territoires d'Outre-Mer, à l'exception des territoires du Pacifique, Marine Le Pen arrive en tête avec 35 voix de plus que le candidat de la République en Marche. 

Clairement ce n'est pas un vote facho à Saint-Pierre et Miquelon. On est ici dans un vote contestataire dans un contexte évidemment sanitaire.

Mikaa Mered, membre de la chaire Outre-Mer de Sciences Po à Paris

 

Des spécialistes politiques ont analysé le succès ultramarin de la candidate d'extrême droite. Une courte victoire inédite qui ne symbolise pas forcément un vote d'adhésion, selon Mikaa Mered, membre de la chaire Outre-mer de Sciences Po Paris. 

Il répondait à Serge Massau et Albane Lussien, d'Outre-mer la 1ère.

©saintpierreetmiquelon

 

Dans les Outre-Mer, Marine Le Pen recueille donc au total 58% des voix dans plusieurs territoires ultramarins, que ce soit dans les Antilles, à la Réunion ou à Saint-Pierre et Miquelon.

Ce sont des votes de contestation. Au premier tour Jean-Luc Mélenchon, au second tour Marine Le Pen ? Cela veut bien dire que le lien de confiance des citoyens ultramarins vis-à-vis de leur représentant élu est profondément abîmé.

Martial Foucault, titulaire de la Chaire Outre-Mer à Sciences Po à Paris

 

On écoute Martial Foucault, titulaire de la Chaire Outre-Mer à Sciences Po interrogé par Serge Massau et Albane Lussien, d'Outre-Mer la 1ère.

©saintpierreetmiquelon