Bilan positif pour les soldes d'hiver à Saint-Pierre et Miquelon

commerce saint-pierre
soldes
©SPM la 1ère

La période des soldes d'hiver, qui s'est déroulée du 20 janvier au 2 mars 2021 a été bien particulière pour les commercants de Saint-Pierre et Miquelon. Alors qu'ils ont rapidement dû fermer boutique en raison de la situation sanitaire, ils sont plutôt satisfaits de leur chiffre d'affaire. 

Les soldes d'hiver ont pris fin mardi 2 mars, soit deux semaines plus tard que la date initialement prévue. Alain Beauchêne, directeur de la Cacima estime que les commerçants sont globalement "satisfaits" de leur chiffre d'affaire au terme de cette période. Il note toutefois qu'il y a une "disparité entre les commerces d’habillement qui ont très bien tourné et ceux de l’équipement de la maison.” 

À lire aussi : Les commerçants de Saint-Pierre et Miquelon satisfaits du prolongement des soldes

Alexandra Arthur, gérante d'un magasin de prêt à porter à Saint-Pierre estime quant à elle que "cette période de soldes a été un peu particulière." En effet, deux jours après le début des soldes, le coronavirus a frappé l'archipel avec l'apparition d'un foyer de contamination. Pour protéger la population des risques de transmission, de nombreux magasins, dont celui d'Alexandra Arthur ont décidé de baisser le rideau, le temps d'y voir plus clair. "Lors de la réouverture, les gens sont revenus mais ils étaient un peu frileux", a constaté la commerçante. 

À lire aussi : Covid-19 : une économie ralentie par la pandémie à Saint-Pierre et Miquelon

Un engouement pour le commerce local 

Cette année plus qu'une autre, Alexandra Arthur a remarqué un engouement pour le commerce local dans l'archipel, bien avant les soldes. Cela est lié aux restrictions sanitaires, empêchant les habitants d'aller magasiner sur Terre-Neuve ou ailleurs. Lorsque les soldes sont arrivées, "le stock du magasin était moins important que les autres années", a expliqué la commerçante. Cela lui a permis d'introduire plus vite les nouvelles collections "pour donner le choix au client d'acheter soit en promotion ou bien d'accéder aux nouveautés."

Alain Beauchêne a également précisé que l'allongement de cette période de soldes avait été demandée dans l'archipel, quelques jours avant l'annonce de la prolongation au niveau national. De nombreux commerçants ont accusé des retards de livraisons en raison de la situation sanitaire. Ces deux semaines supplémentaires leur ont permis d'écouler leurs stocks.

En France, les soldes d'été sont prévues du 23 juin au 20 juillet. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live