À Saint-Pierre et Miquelon, les fêtes des Pâques s'adaptent au coronavirus

religion
Les églises sont vides à cause du confinement
Les célébrations de Pâques se feront sans assemblée à Saint-Pierre. ©SPM LA 1ÈRE
Avec la crise du coronavirus, les célébrations pascales de l'archipel se dérouleront de manière un peu particulière. Messes à huit clos, distance sociale, gel hydroalcoolique... les prêtres de Saint-Pierre et Miquelon ont dû ajuster leurs pratiques au contexte sanitaire. 
La première célébration de Pâques a eu lieu ce vendredi 10 avril à la chapelle du Saint-Esprit. Mais à l'exception des prêtres, l'église était entièrement vide. Aucun fidèle de l'archipel n'était présent.

Les célébrations pascales, qui doivent durer trois jours, se dérouleront toutes de la même manière à Saint-Pierre et Miquelon. Avec le confinement, l'intégralité des messes sera en effet donnée à huit-clos.

À lire aussi > L'église de Miquelon retrouve ses cloches

Il sera néanmoins possible de suivre les événements virtuellement, via la page Facebook Paroisses SPM. Ce dimanche 12 avril, à 10 heures, la messe de l’église de la Sainte-Famille, à Cayenne, en Guyane, sera quant à elle retransmise en direct sur la radio, la télévision et la page Facebook de Saint-Pierre et Miquelon la 1ère
 

Des recommandations du Vatican


Avec la crise sanitaire, l'Église s'est adaptée et a changé certaines pratiques. Pour protéger le clergé et les fidèles du coronavirus, le Vatican a donné des consignes : avant toute célébration religieuse, les prêtres sont encouragés à se laver les mains au gel hydroalcoolique. Dans les églises qui reçoivent encore du public, l'hostie doit être transmise de main à main, plutôt que directement dans la bouche des fidèles pendant la communion. 

Les prêtres de Saint-Pierre, eux, n'ont pas attendu ces recommandations pour s'adapter. Ils diffusent déjà depuis quelques semaines la messe en direct via Facebook, pour que les croyants puissent vivre leur foi sans avoir à rompre le confinement. 

À lire aussi > La paroisse de Saint-Pierre et Miquelon diffuse la messe en direct sur Facebook pendant le confinement

"On continue à célébrer sans assemblée", explique l'abbé Thébaut, avant d'ajouter qu'il fait néanmoins très attention en présence de son collègue, par peur des contaminations. "Même lorsque je suis seul avec l'abbé Rony, nous ne communions pas tous les deux au calice. Un seul boit le précieux sang et l'autre trempe son hostie dans le calice."

Prudent, mais optimiste, Bertrand Thébaut espère néanmoins voir son église à nouveau remplie prochainement. 
 

"Nous allons célébrer à Pâques, la victoire du Christ sur la mort. Il est sorti du tombeau, nous finirons nous-mêmes par sortir de nos maisons." - abbé Thébaut


Reportage d'Adrien Develay et Claudio Arthur. 
 
©saintpierremiquelon