Annick Girardin fait l'état des lieux des infrastructures portuaires de Saint-Pierre et Miquelon

gouvernement saint-pierre (spm)
port saint-pierre drone
©SPM la 1ère

En visite officielle du 1er au 3 mars 2021 à Saint-Pierre et Miquelon, la ministre de la Mer Annick Girardin a consacré une partie de sa première journée à une visite des infrastructures portuaires de Saint-Pierre. Elle a ensuite assisté à une réunion du conseil portuaire. 

La ministre de la Mer s'est rendue sur différents sites du port de Saint-Pierre lundi 1er mars en début d'après-midi. Accompagnée de responsables de la Direction des Territoires, de l'Alimentation et de la Mer (Dtam), Annick Girardin a visité le quai du commerce, dont une partie est fermée en raison de dégradations, la digue aux Moules, où les rénovations se sont achevées il y a quelques mois mais aussi au quai de l'épi. 

À lire aussi : Annick Girardin a débuté sa visite officielle à Saint-Pierre et Miquelon
  

Faire le point sur les réalisations 

Après ces visites, la ministre a assisté à une réunion du Conseil portuaire, qui avait pour but de faire le point sur les réalisations de l'année écoulée et d'aborder celles de 2021.

L'aménagement du quai du commerce tout comme la reconstruction de la rampe de débarquement de Miquelon ont été évoqués lors de la rencontre. La ministre reconnaît que "l'État a traîné à amener des solutions."

Après 1992, Saint-Pierre et Miquelon comme plateforme aéroportuaire d’avenir n’avait pas été obligatoirement portée dans cette dynamique.

Annick Girardin

 

Mais Annick Girardin affirme que la dynamique a repris depuis quelques années, ce qui justifie un investissement de l’État “sur les différents quais de ce territoire.” Il a aussi été question de la gouvernance des ports. Un préfigurateur doit être nommé dans les jours à venir pour faire avancer le dossier.

Un invité "surprise"

L'abandon du projet en cour de quais des ferries, annoncé quelques heures plus tôt par la Collectivité territoriale, est très rapidement arrivé sur la table. “Je trouve totalement déplacé de ne pas avoir eu l’honnêteté de me le dire ce matin !” a fustigé la ministre de la Mer au président de la Collectivité Bernard Briand. L'événement s'est invité à l'ordre du jour pendant près de 10 minutes. Bernard Briand a suggéré deux possibilités : que l'État reprenne le projet, ou que celui envisagé quelques années plus tôt, au quai d'Interpêche, soit remis sur la table.

À lire aussi : La Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon abandonne le projet actuel des quais des ferries

Concernant le quai d'Interpêche, un diagnostic doit être réalisé prochainement sur l'ancienne usine pour évaluer si elle doit être détruite ou non. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live