Covid-19 : les aînés de Saint-Pierre et Miquelon sensibilisés à la vaccination

coronavirus saint-pierre (spm)
covid-19 vaccin anti covid
Un flacon de vaccin anti Covid-19 Pfizer © (DYLAN MEIFFRET / MAXPPP)

Ce matin, une équipe de l'Administration territoriale de santé a rencontré les résidents du Fronton pour une heure d'échange autour de la vaccination contre la Covid-19. Les personnes âgées volontaires seront prioritaires, dès l'arrivée du vaccin Moderna à Saint-Pierre et Miquelon.

L'Administration territoriale de santé (ATS) débute sa campagne d'information et de communication auprès des personnes âgées de l'archipel, considérées comme un public prioritaire à la vaccination. Ce matin du 12 mars, Cynétia Moutou s'est donc rendu à la résidence du Fronton pour une heure d'échanges. Pour la directrice de l'ATS, ces discussions sont nécessaires à l'organisation de la future campagne de vaccination à la Covid-19. 

Comment peut-on répondre à vos besoins ? Vous êtes un public prioritaire, nous avons besoin de vous pour organiser au mieux cette vaccination.

Cynétia Moutou, directrice de l'ATS

 

La dizaine de résidents présente s'est montrée réceptive à l'initiative. Les questions nombreuses et variées ont notamment concerné la fiabilité du vaccin, ses effets secondaires potentiels et son efficacité. Georgette Chaignon affirme "être favorable à la vaccination", mais concède, "dans le contexte actuel, j'hésite un peu. Cette réunion d'information était nécessaire".

À lire aussi : La campagne de vaccination contre la Covid-19 à Saint-Pierre et Miquelon se précise

Pour les personnes à mobilité réduite, qui ne pourraient pas se déplacer dans l'un des deux centres de vaccination de l'archipel, l'ATS prévoit des "équipes mobiles qui pourront vacciner à domicile". Avant de prendre des mesures définitives, les équipes de l'ATS ont pour intention de se rendre dans l'ensemble des établissements dédiés aux personnes âgées. 

À lire aussi : Covid-19 : comment se déroulera la campagne de vaccination à Saint-Pierre et Miquelon ?

Selon Cynétia Moutou, interrogée la veille sur nos antennes, l’archipel doit recevoir dix mille doses du vaccin Moderna, afin que toute la population majeure volontaire puisse se faire vacciner. Dès la réception des doses, "les plus fragiles et les professionnels de santé seront les premiers", explique la directrice de l'ATS. Elle ajoute que cette première phase devrait durer entre quatre et cinq jours.

Le reportage de Marie Daoudal et Flavie Bry :

©saintpierremiquelon