Le musée de l'Arche recueille des témoignages du confinement à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
Collecte de témoignages
Une collecte de témoignages a été lancée fin mai par le service archives du musée, pour "garder une trace" de ce moment historique. Objectif : aider les générations futures à comprendre comment le confinement a été vécu à Saint-Pierre et Miquelon. 
Le service des archives du musée de l'Arche recherche des témoignages pour aider les historiens de demain à mieux comprendre le quotidien des habitants de l'archipel, pendant la pandémie de Covid-19. Il a lancé un appel en ligne le 29 mai dernier, afin d'inciter les Saint-Pierrais et les Miquelonnais à partager leur vécu. 

À lire aussi > Rêve-t-on différemment en période de confinement ?

"Du 16 mars au 27 avril Saint-Pierre-et-Miquelon a vécu en confinement" peut-on ainsi lire sur la page Facebook de l'institution culturelle. "Afin de garder une trace de ce qui fera l'histoire de demain, le service archives lance une collecte de témoignages." Le musée demande aux volontaires de partager leurs inquiétudes, leurs espoirs et leurs occupations durant cette période. Les détails pratiques, comme la garde des enfants ou l'école à la maison sont aussi les bienvenus. Les matériaux collectés seront ensuite mis en ligne dans une rubrique dédiée.
 

"Le confinement dans l'archipel a des spécificités, parce qu'on est insulaires et que l'on a eu la chance d'être moins touchés au niveau de la circulation du virus, même s'il était important d'appliquer les règles prévues pour se préserver." - Lauriane Detcheverry, directrice de l'Arche musée et archives

 
"Cette initiative vise à mettre un maximum d'informations à disposition des futurs chercheurs en histoire" s'enthousiasme Lauriane Detcheverry, la directrice de l'Arche musée et archives. "Dans cinquante, voire cent ans, ils pourront mieux comprendre ce qu'il s'est passé pendant cette période." D'autant que, comme le rappelle la jeune femme, "les modalités n'étaient pas forcément les mêmes à Saint-Pierre et Miquelon et au niveau national."
 

"On veut créer un fonds d'archives ouvert, constitué selon les sensibilités de chacun." - Lauriane Detcheverry interrogée par Marie-Paule Vidal

 

Témoignages écrits, filmés ou racontés


Tous les témoignages sont les bienvenus, quel que soit le format. "La forme est plutôt libre", explique la directrice du musée. "On sait très bien que tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec la vidéo ou l'écrit, par exemple." Les volontaires peuvent ainsi envoyer un mail écrit, un dessin, un son ou une vidéo. Ils peuvent aussi s'inspirer d'un questionnaire, qui sera publié dans les jours à venir, ou prendre rendez-vous directement avec l'Arche pour discuter en présentiel avec une personne du musée. 

Les volontaires peuvent envoyer leurs témoignages à l'adresse mail : secretariat.archives@ct975.fr . Ceux qui le souhaitent peuvent prendre rendez-vous par téléphone pour un moment de discussion au 41-04-35.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live