Territoriales 2022 : le mouvement Ensemble pour Construire présent aux prochaines élections

élections
Ensemble pour construire territoriales 2022
Jérôme Cautain et Patrick Lebailly déposent en préfecture leur liste Ensemble pour Construire pour les prochaines territoriales 2022. ©SPM la 1ère
"Ensemble tout est possible" pour Patrick Lebailly et son équipe. Équipe qui compte revenir aux fondamentaux en représentant leur mouvement Ensemble pour Construire aux prochaines élections territoriales.

À quelques heures de la date limite de dépôt des listes, le mouvement Ensemble pour Construire présente 23 colistiers, engagés pour les élections territoriales. Pilier du mouvement, Patrick Lebailly mènera son équipe constituée de 12 hommes et de 11 femmes

À lire aussi : Territoriales 2022 : Patrick Lebailly tête de liste du mouvement Ensemble pour Construire

Miquelon-Langlade sera bien représenté 

10 personnalités s'engagent pour la première fois en politique. C'est le cas des 4 représentant la commune de Miquelon-Langlade. Ophélie Allen-Mahé, Emmanuel Briand, Christina Detcheverry-Lafourcade et Jean-Pascal Briand ont choisi de faire confiance à Patrick Lebailly, lui-même inscrit tête de liste pour cette commune. 

À lire aussi : Territoriales 2022 : la liste Archipel Demain réunit l'expérience, la jeunesse et la cohésion

Yvan Perez-Folgada et Piétra Parata, deux jeunes de moins de trente ans de Saint-Pierre, ont aussi décidé de se lancer aux côtés de personnalités plus expérimentées à l'image de Jérôme Cautain ou de Sébastien Durand par exemple. Avec une moyenne d'âge de 45 ans, l'équipe souhaite avant tout revenir sur les fondamentaux en travaillant au plus proche des différentes structures : entreprises, associations, collectivités. 

À lire aussi : Territoriales 2022 : Cap sur l'Avenir dévoile sa liste

Ensemble pour Construire peut également compter sur la présence de conseillers municipaux de l'opposition comme Karline Lebailly ou Martin Detcheverry. Karine Claireaux, ancienne sénateur-maire apporte, une fois de plus, son soutien au mouvement. Un mouvement qui devra s'opposer à Archipel Demain et Cap sur l'Avenir dès le 20 mars 2022, date du premier tour des élections territoriales.