Noël : le mystère de la Nativité

religion
NAtivité
La Nativité. Une source d'inspiration artistique inépuisable depuis deux mille ans.
Ce soir, dans toutes nos églises, à Wallis comme à Futuna,  des milliers de fidèles vont suivre la messe de Noël. Un moment magique. Mais où plongent les racines de la Nativité?  Retour sur l'énigme de Noël.
 La naissance de Jésus, fêtée le 25 décembre à minuit est en fait une énigme. La seule certitude est que Jésus n'est pas né un 25 décembre à minuit il y a un peu plus de deux mille ans...
Noël fête l'arrivée sur terre du Messie que la Bible annonce par la voix des prophètes. En hébreu, "messiah" signifie "celui qui a été distingué". Le Sauveur.

Bethléem : le village du roi David

Pendant la période romaine les "faux messie", les "faux sauveurs" abondent. C'est pour cette raison que Matthieu établira l'arbre généalogique de Jésus. Il démontre qu'il descend d'une famille royale et que sa naissance est donc bien celle annoncée par les Prophètes. Le lien avec les textes de l'Ancien Testament est rendu évident.
Argument supplémentaire de Saint-Matthieu : il est né à Bethléem.Un petit village au sud de la Judée. C'est là, mille ans plus tôt qu'est né le roi David. 
La naissance à Bethléem n'est pas totalement attestée par les historiens mais semble très probable. En tout cas le rayonnement de ce village qui a vu naître David s'accorde plus au nouveau Prophète tant annoncé que la bourgade proche de Nazareth.
Les spécialistes soulignent que très rapidement Bethléem a attiré des fidèles dans de véritables pélerinages.

Le boeuf et l'âne : des animaux de l'Ancien Testament

A Bethléem, soit! Mais est-ce dans une étable? Dans les Evangiles seul Luc évoque une crèche où Jésus serait né et déposé dans un berceau. Le dénuement de la famille est souligné par ce berceau -une mangeoire?- garnie de foin. Plus tard, des auteurs religieux vont décrire une grotte. 
La région très calcaire de Bethléem possède de nombreuses grottes où par sécurité face aux persécutions les familles trouvaient refuge.
Qu'en est-il des animaux? Le boeuf et l'âne ont-ils été au pied du berceau? Les historiens notent que seul un Evangile apocryphe -c'est-à-dire non reconnu par l'Eglise et contenant souvent des épisodes totalement inventés de la vie de Jésus- mentionne "le boeuf et l'âne". 
Dans son monumental ouvrage "Le bestiaire du Christ" (Louis Charbonneau-Lassay. Chez Albin Michel), l'auteur remarque : "Cette particularité est née après coup de la préoccupation de faire intervenir dans les récits de la naissance du Messie ce verset d'Isaï "Le boeuf connaît son possesseur, et l'âne l'étable de son maître". Il constate que dès le IVe siècle l'âne et le boeuf apparaissent dans des sculptures consacrées à la naissance divine. 
L'ajout d'autres animaux relève de l'imagination populaire. Mais le rêve et la beauté de la Nativité incitent à ces explosions de créativité.
Dès le Moyen-Age, les mystères et les drames liturgique jouent la naissance Jésus sur le parvis des églises.
La Nativité est l'une des scènes les plus représentées dans la peinture, la sculpture.  La ferveur populaire aura raison des premières croyances de la toute jeune Eglise. Elle préférait célébrer le baptême -le "christ" est "l'oint", celui qui a reçu l'Esprit Saint contenu dans l'huile, "krein" en grec- sa mort et sa résurrection. Tous ces temps forts de la vie de Jésus qui lient le Christ à son Père.

25 décembre : une fête de la lumière et de la Foi

La Nativité -Noël- recouvrira dans le coeur et l'esprit du peuple les grands mystères païens du solstice d'hiver. Ce moment où le soleil menace de disparaître dans les ténèbres. Ce moment où la nuit arrête de gagner du terrain sur la lumière du jour.
Lumière du jour, lumière de Dieu, lumière de l'enfant-Dieu- les liens s'établissent très serrés et très tôt dans la Chrétienté.

Cela conduit directement à une dernière question : à quelle date est né Jésus?
Pour aller vite, les historiens qui se fondent sur des événements relatés dans les Evangiles ou bien connus historiquement (massacre des innocents, mort d'Hérode, recensement, comète) penchent aujourd'hui vers l'hypothèse d'une naissance en... moins 4 avant Jésus-Christ. 
Le mois et le jour de la naissance, le 25 décembre, ont été choisi pour "couvrir" d'anciens cultes païens du soleil. Celui de Mithra ("la naissance du soleil") est le plus connu. L'Histoire nous précise que c'est en 353 que l'Eglise a choisi le 25 décembre comme jour de la Nativité de l'enfant-Jésus. Et qu'une messe fut célébrée à minuit.

Quoi qu'il en soit, Noël est une fête chargée de merveilleux. Merveilleux de la naissance d'un enfant, merveilleux de la puissance de son symbole de lumière. Merveilleux de la Foi.











Les Outre-mer en continu
Accéder au live