publicité

L'art des rues au service de la prévention santé à Wallis

Plus de 15% de la population de Wallis et Futuna est diabétique. Le travail de prévention de cette maladie non transmissible est primordial. Une fresque géante est en cours de réalisation à l’agence de santé. Un artiste calédonien et trois jeunes Wallisiens réalisent ce projet.
 

Une partie de la fresque murale © Olivier Murat
© Olivier Murat Une partie de la fresque murale
  • Lotana Moefana
  • Publié le
Une fresque sur les maladies non transmissibles est en cours de réalisation sur le bâtiment du scanner de l’agence de santé du territoire de Sia à Mata-Utu à Wallis. L'artiste calédonien, Sham est venu encadrer 3 jeunes Wallisiens pour réaliser ce projet. L'initiative revient à la Communauté du Pacifique Sud en collaboration avec le service de la prévention de l'Agence de Santé de Wallis et Futuna. 

Les artistes sont à pied d’œuvre depuis ce mardi 30 octobre 2018. Sham et 3 jeunes Wallisiens dont Toki réalisent cette fresque de 12 mètres. Toki, passionné de dessins, se retrouve complètement dans cette œuvre destinée à sensibiliser la population.
Toki artiste Wallisien © WF la 1ère
© WF la 1ère Toki artiste Wallisien
 

Toki : "Ce qui m’a poussé à participer à ce projet, c’est l’art. Je suis un tatoueur et donc j’aime dessiner. D’autre part, il est nécessaire de faire passer ce message fort à la population de veiller à leur santé. Les Wallisiens fument beaucoup et consomment de plus en plus d’alcool et tout çà c’est dangereux pour la santé."

Sham graffeur professionnel © WF la 1ère
© WF la 1ère Sham graffeur professionnel

Sham est un graffeur professionnel. Il a formé pendant une semaine à Nouméa 3 jeunes Wallisiens aux techniques du graff. L’Objectif est de coller au mieux à la culture de nos les îles:

"On va essayer de travailler une fresque comme un grand tapa avec des motifs wallisiens. Ensuite, on va rajouter à l’intérieur de tous ces grands cercles qu’on va dessiner des visuels sur les bonnes manières à adopter si on veut rester en bonne santé. Par exemple, un homme en train de courir ou une fille en train de manger une pastèque."

un croquis de la fresque © WF la 1ère
© WF la 1ère un croquis de la fresque

Faire passer un message mais aussi égayer le bâtiment du scanner. Le tout est d'attirer l'attention en espérant que leur oeuvre fera son effet.
Penikosite Logote est infirmière au service prévention à l'ADS , l'agence de santé. Elle travaille depuis de nombreuses années à prévenir les wallisiens et Futuniens du diabète, de l'obésité et tout autre maladie non transmissible. Plus de 15 % de la population du fenua est diabétique ( 1600 cas pour 11 000 habitants), la situation est alarmante pour l'infirmière:
ENTRETIEN AVEC PENIKOSITE LOGOTE

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play