wallis & futuna
info locale

Avenir incertain pour le permis bateau à Wallis

mer
permis bateau
C’est la toute dernière semaine de session de permis bateau sur le territoire. Les sessions de formations ont été dispensées jusqu’à présent par Philippe COLLIN. Ce dernier quitte le territoire Lundi 30 avril.  Pas de remplacement prévu pour l’instant.
Le permis bateau a été lancé sur le territoire au début des années 1990. Jusqu’à présent les cours sont dispensés par Philippe Collin. Retraité de l’éducation nationale depuis février, il s’apprête à s’envoler pour la métropole. Problème : personne n’est prêt à prendre la relève.

«  depuis quelques années je pensais que Wallis allait être autonome. Une personne a été envoyée à Nouméa pour devenir inspecteur et examinateur. Ça ne s’est pas fait, il y a eu des problèmes. C’est pour ça qu’on a toujours un personnage de Nouméa qui vient. Il faudrait ici une volonté de se libérer de ce lien avec Noumea. Noumea encourage le territoire à devenir autonome. Après c’est au niveau des affaires maritimes locales de décider de donner un examinateur pour pouvoir valider ensuite les épreuves théoriques »

Au total près de 1500 personnes dont 400 wallisiens et futuniens ont déjà obtenu leur passe pour naviguer. Ce qui représente en moyenne par an 40 à 50 candidats.

Philippe Wendling est arrivé sur le fenua il y a 8 mois, il fait partie de ces candidats. Pour son permis bateau option côtière il lui a fallu une formation de 2 mois sur les bases de la navigation.

«  la formation est exigeante, il faut avoir beaucoup de connaissances. Malgré tout on a un moniteur très pédagogue »

 Retrouvez le reportage sur la dernière semaine de session du permis bateau par Sofia Hoatau et Leone Vaitano'a :
 

©wallisfutuna

 

Publicité