publicité

Futuna: le relai télévision et téléphone vandalisé

A Wallis et Futuna, le relai de télévision et téléphonie mobile de Vaisei  à Futuna a été saccagé par un acte de vandalisme.
Tout le nord du royaume de Sigave se retrouve privé de télévision et de téléphone portable. L'attaque semble liée à la crise coutumière qui secoue Sigave.

  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le
Le relai de télévision et de téléphonie mobile, situé au lieu-dit Utulimu dans le village de Vaisei à Futuna, a été gravement endommagé le 13 mars par un acte de vandalisme lié vraisemblablement à la crise coutumière dans le royaume de Sigave.

Sept cables d'alimentation des antennes paraboliques ont été sectionnés, le GPS a été coupé et le compteur d'énergie détruit.
Par ailleurs, trois impacts de balles de fusils ont été relevés sur les lieux.
Tout le nord de Sigave, de Vaisei à Tavai, a été privé de télévision et de téléphone portable, à la grande colère de la population locale.

Une équipe de TDF devrait bientôt arriver à Futuna pour effectuer les réparations nécessaires, ce qui pourrait permettre aux Futuniens de retrouver rapidement leurs émissions télévisées préférées.
En revanche, la remise en route du relai de téléphonie mobile pourrait prendre beaucoup plus de temps. L'antenne était neuve puisque le réseau pour le mobile vient tout juste d'être mis en service à Futuna.


Télévision et coutume


Le SPT (téléphone), TDF (télévision) et EEWF (électricité) ont porté plainte. Une enquète a été ouverte par la gendarmerie.

Cet acte de vandalisme semble lié à la crise coutumière dans le royaume de Sigave car le relai a été maculé de graffitis à l'encontre du ministre coutumier Saatula, Soane Kaikilekofe qui a joué un rôle déterminant dans l'intronisation d'un nouveau monarque à Sigave le 5 mars.

Une rencontre sur ce sujet a eu lieu le 15 mars  entre la chéfferie et le délégué du préfet à Futuna, François Legros. Les coutumiers ont demandé l'arrestation rapide des vandales dont les identités semblent connues des ministres de Sigave.  
Un clan d'une famille royale avait émis des critiques contre la couverture télévisée de l'intronisation du nouveau souverain.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play