publicité

Mauvais état du réseau routier : les futuniens réagissent

La pétition contre le mauvais état des routes à Wallis fait réagir les futuniens qui voient leurs voitures se dégrader rapidement. 
L'état de la route de Futuna est déplorable. Frustration, inquiétude ou découragement, les futuniens se sentent impuissants devant la situation. 

© Sofia Hoatau
© Sofia Hoatau
  • WF la 1ère
  • Publié le
A Futuna, l'état des routes inquiète de plus en plus la population. Les futuniens réagissent à la pétition pour l'amélioration de l'entretien des routes que fait circuler Philippe Collin sur Wallis depuis ce mercredi 10 janvier 2018.
Cela fait plus de 30 ans que l’état de la route circulaire de futuna est déplorable.Une route jonchée de nids de poules obligent les automobilistes futuniens à changer les pièces de leurs voitures. Comme la plupart des automobilistes de Futuna, Malekalita a du s'adapter au réseau routier:

" Il faut limiter tes déplacements à l’essentiel. Des petits tours au magasin et tu rentres, si tu veux que ta voiture dure 5 ans! "

Les futuniens sont frustrés. Pas le choix pour Lufina, elle doit circuler entre Poi et Sigave chaque jour pour son travail. Elle  fait régulièrement face à des dépenses imprévues pour sa voiture.

"  C'est très coûteux pour les réparations... Je change les pneus de ma voiture presque tous les deux mois!"

© S. HOATAU
© S. HOATAU

Les réactions s'enchaînent, la parole se libère non sans lassitude. Parler de l'état des routes à Futuna est devenu anodin. Pourtant le danger est réel, notamment lorsqu'il pleut. Les nids de poule s'emplissent d'eau et il devient impossible de les éviter selon Lolesio, un jeune futunien.

© S. HOATAU
© S. HOATAU


Les dossiers sur la rénovation des routes n'ont pas manqué ces trente dernières années. Le constat est le même pour les futuniens : des promesses non tenues.
La chefferie n'a pas de solutions. Manafa Maleko LAUOUVEA, ministre coutumier de Fiua à Sigave déclare : 

"A chaque négociations avec les élus ou avec l'Etat, ils nous promettent des travaux de réfection de la route. Jusqu'à maintenant rien n'est fait. Nos voitures sont abîmées à cause des routes. Contrairement à Wallis, aucune vente de pièces détachées n'est faite à futuna" 


En 2017, le préfet jean Francis TREFFEL a annoncé la mise en place de travaux pour 2018. Du bitume sera coulé  par tronçon de 2 kilomètres, depuis Sigave jusqu'à Alo.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play