publicité

Gaz : polémique sur la hausse du prix des consignes à Wallis

La seule entreprise de transport et de consignation du gaz à Wallis a décidé de reconsigner ses bouteilles T13. Les consommateurs devront changer leurs consignes pour des nouvelles estampillées par la société. De 3500 à 7000xpf à verser en plus du prix de la recharge depuis ce 1er juin 2018. 

© Cédric Combes
© Cédric Combes
  • WFla1ère
  • Publié le , mis à jour le
Dans les commerces de Wallis, la nouvelle a crée la surprise ce 1er juin. Les acheteurs de bouteilles de gaz ont appris que le prix de leur produit avait changé. Pour une bouteille de gaz standard (T13), il faut compter 3500francs pacifiques (29 euros) à payer en plus des 4950xpf de la recharge. 
Cette somme en plus concerne uniquement la recharge d'une bouteille de gaz échangée contre une nouvelle éstampillée "Transgaz", la société de transport de ces bouteilles. Pour un nouvel achat de consigne, le prix à payer en plus est de 7000xpf.  Ce surplus est payé uniquement pour le premier achat, ou la première recharge.

Pelenato Amole, le responsable de l'entreprise explique la raison de ce changement :

ceci concerne les bouteilles de trangaz qui ont été mises en place avec un système de consignation et pour tous ceux qui n’avaient jamais acheté de bouteille chez transgaz. On va essayer de renouveler l’ensemble de nos bouteilles de gaz sur Wallis.

En échange de leur ancienne consigne, les clients reçoivent une bouteille argentée avec le logo de "Transgaz",ainsi qu'un reçu d'attestation.
La mesure est difficilement comprise des consommateurs. Devant une boutique de Hahake, Ornella vient de recharger sa nouvelle bouteille de gaz :

«  je ne comprends pas c’est toujours la même bouteille sauf qu’ils ont juste changé la peinture donc je ne comprends pas pourquoi on paie plus cher »

Même réaction pour Yves. Pour ce client, la surprise laisse vite place à l'indignation :

« Je pense qu’il y a un côté injuste parce-que moi je suis propriétaire de deux bouteilles de gaz. J’ai déjà payé les consignes 5000xpf et je me vois mal reprendre une recharge de gaz avec une bouteille qui n’est pas neuve et qui est consignée 3500xpf. J’ai constaté qu’il y avait des bouteilles en service qui étaient toujours estampillées "Fripac" donc qui ont plus de 15 ans »


 La nouvelle a vite fait le tour des réseaux sociaux. Las des reproches, Cédric Combes, un commerçant de Hahake a décidé de poster un message sur Facebook pour informer sa clientèle. Les commerçants de Wallis avouent leur impuissance face à cette situation. Cédric Combes déclare : 

ça pose forcément des problèmes en tant que commerçant dans la mesure où le client est mécontent. On a des clients qui sont tous déçus. D’autres repartent avec leurs consignes en disant qu’ils ne paieront pas. Je ne sais pas ce qu’il en est de ces clients là, s’ils ont contacté directement la société transgaz. Et il y a des clients qui n’ont pas le choix et qui paient les 3500xpf

Pour l'instant aucune mesure de réforme des bouteilles dont la date de péremption est dépassée n'est prévue. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play