publicité

En gilets jaunes, les pompiers de Wallis crient leur mécontentement devant l’administration supérieure

Les feux ont repris sur le site des grévistes ce Lundi 03 décembre 2018. Douze semaines après le début de la grève, les pompiers sont en gilets jaunes. Un ras-le-bol manifeste. La dernière table ronde remonte à il y a deux semaines.
 

  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le
Ils sont à bout. Loin d’être à bout de souffle, la grève des pompiers de Wallis prend une nouvelle tournure. Devant l’administration supérieure, à Mata Utu, les feux ont repris ce Lundi 03 décembre. Les grévistes ont revêtu des « gilets jaunes » pour frapper fort disent-ils. Il ne s’agit pas d’adhérer au mouvement initié en métropole. Les pompiers s’approprient ce code vestimentaire pour signifier leur ras-le-bol.

Petelo SAILOFA dirige le centre de secours de Mata-utu. Il déclare :

« Depuis 30 ans, nous sommes payés avec le budget des villages. Aujourd’hui il faut crier haut et fort que l’Etat doit prendre ses responsabilités »


Voici l’intégralité de l’interview de Petelo Sailofa. Il est interrogé par Lagimaina Hoatau :

Les pompiers de Wallis en gilets jaunes, Petelo Sailofa réagit


Le reportage de Lagimaina HOATAU :
COLERE DES POMPIERS GREVISTES_PAD

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play