publicité

Grève à l'administration supérieure de Wallis et Futuna, 4 semaines sans issue

4 semaines que l'administration supérieure est touchée par la grève du SACE, le syndicat autonome des cadres et employés de Wallis et Futuna. Le syndicat a déposé une requête en référé conservatoire contre l'adsup. De son côté le député Sylvain Brial a rendu visite aux grévistes.
 

© Olivier Murat
© Olivier Murat
  • WF la 1ère
  • Publié le
Les grévistes en sont à leur 4e semaine de grève. Ils campent sur leur position et s’organisent même sur le piquet de grève pour perdurer. Jeudi 10 octobre 2018, le député de Wallis et Futuna Sylvain Brial a rendu visite aux grévistes.
Le député Sylvain Brial avec les grévistes du SACE WF de l'Adsup © WF la 1ère
© WF la 1ère Le député Sylvain Brial avec les grévistes du SACE WF de l'Adsup

La démarche de l’élu parlementaire, à l’issue d’un entretien avec le préfet Jean Francis Treffel est d’associer des grévistes du SACE à des négociations à Paris au ministère des outremers. Pour le député Sylvain Brial, il est hors de question de suspendre le mouvement tant qu’il n’a aucune garantie de déblocage de Paris:

"Je ne m’engagerais pas à demander au syndicat la suspension du mouvement tant que je n’ai pas de garantie du ministère des Outre-Mer... J’aimerais associer le syndicat à des discussions des parlementaires avec le ministère".


Un référé conservatoire:

Le SACE WF estime que la situation est urgente et que le dossier "Loi Sauvadet" au coeur du conflit depuis 4 semaines doit-être traité rapidement.

Selon SACE WF ce référé conservatoire contre l'administration supérieure répond à cette urgence.
Le référé dans son intégralité.
référé SACE WF contre l'Administration Supérieure
L'administration supérieure n'a, à ce jour et selon nos informations, pas reçu ce référé.

Les grévistes, plus de 100 personnes restent fermes dans leur intention d’aller jusqu’au bout. Ils s’organisent depuis le début du conflit et comptent même sur ce qu’ils appellent la solidarité wallisienne. 

Soane Kanimoa, secrétaire général adjoint SACE « Nous avons organisé par service. Y en a qui se préoccupent de tout ce qui est aliment durant toute la semaine, il y a des cas aussi en terme de rotation qui font le maintien du piquet de grève de jour comme de nuit ».






 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play