publicité

Grève illimitée à l'administration supérieure de Wallis et Futuna

L'administration supérieure de Wallis et Futuna est bloquée depuis 15 jours. Les grévistes réclament l'application de la loi Sauvadet. Les rencontres entre les protagonistes n'ont rien donné.

Les grévistes ne lâchent rien © Olivier Murat
© Olivier Murat Les grévistes ne lâchent rien
  • Par Olivier Murat
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet de Wallis et Futuna Jean Françis Treffel, communique pour le première fois depuis le début de la grève le 17 septembre 2018. Une communication sous de communiqué de presse.

Jean Françis Treffel fait savoir qu'au titre de la loi  Sauvadet:  l'Administration supérieure travaille, depuis la fin de l'année 2017, à l'intégration dans la fonction publique de l'État de 102 de ses agents permanents.Il précise que cette intégration se fera, tel que le prévoit la loi, par la voie d'un examen professionnel,pour les agents des catégorie C  et B. Pour les agents de catégorie A, l'intégration se fera sous la forme d'un concours réservé. Pour chaque candidat, un poste d'accès à la fonction publique de l'État est ouvert. Au total 102 postes de fonctionnaires correspondant au nombre de candidats sont confirmés à Wallis et Futuna.
Conformément à l'engagement pris auprès des agents concernés tous les concours et examens réservés au titre du Sauvadet seront ouverts avant le 13 mars 2019. Les intégrations au sein de la fonction publique de l'État se feront à l'issue du passage des examens et concours.


L'intégralité du communiqué de presse :


Bientôt 2 semaines de grève:

Les grévistes du syndicat SACE WF qui ne voulaient plus discuter avec le préfet dans ce conflit et réclamait un médiateur ont quand même accepté une rencontre mercredi 26 septembre 2018. Le préfet rentrait tout juste de métropole et les grévistes s'attendaient à des réponses concrètes. La rencontre aura duré une demi-heure.

Les grévistes veulent des garanties concrètes des ministères sur leurs revendications et non des calendriers ou documents signés en "local".

Le motif de la grève :

Le syndicat demande l'application de la loi Sauvadet. Une loi qui permet à certains agents et sous certaines conditions, d'accéder au statut de fonctionnaire de la fonction publique d'Etat et Territoriale.
POINT SUR LA LOI SAUVADET A WALLIS ET FUTUNA

Les accès à l'administration supérieure de Wallis et Futuna sont barrés de pneus et autres bidons depuis jeudi 20 septembre 2018 par les grévistes du syndicat SACE WF. Les barrages au départ filtrant ne laissent plus personne passer dans le quartier. Les agents des autres administrations voisines comme la justice, le vice-rectorat ou encore le personnel de l'Assemblée Territoriale ne peuvent plus rejoindre leur poste.

Les syndicats SACE WF du Service des Postes et Télécommunications ont rejoint leurs collègues de l'administration supérieure. La poste a été complètement fermée mardi 25 septembre 2016, avant de rouvrir partiellement mercredi. Le service des courriers et colis ne sont pas opérationnel.

Le service des Travaux Publics était également bloqué ce mercredi 26 septembre.

Pour rappel :

39 agents de l'administration supérieure sont en grève depuis lundi 17 septembre 2018. Sont concernés aussi 19 agents des services des Travaux Publics et phares et balises et 19 agents également de la garde territoriale.


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play