publicité

Il veut récolter 1000 signatures pour dénoncer le mauvais état des routes de Wallis

Près de 400 signataires à Wallis de la pétition lancée mercredi 10 janvier pour dénoncer le mauvais état des routes. Philippe Collin, l'auteur de la pétition voudrait récolter 1000 signatures avant de rencontrer le préfet, Vendredi 19 janvier.

© Leone Vaitano'a
© Leone Vaitano'a
  • WF la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
 Il faut rénover le réseau routier du territoire. C’est ce que clame la pétition lancée par Philippe Collin ce Mercredi 10 Janvier 2018 à Wallis. Une pétition mise en circulation après une plainte déposée par Philippe Collin auprès de la gendarmerie contre le Préfet.
Près de 400 personnes ont signé la pétition à Wallis. Mais depuis la mise à disposition de la pétition dans les commerces, ce nombre ne cesse d’augmenter.
© Philippe COLLIN
© Philippe COLLIN

Philippe Collin espère récolter 1000 signatures avant de rencontrer le préfet Jean Francis Treffel, ce vendredi. Il dépose la pétition dans les commerces de l'île pour satisfaire la forte demande de la population.

" J'espérais au moins 200 signatures, là c'est multiplié par 2. Je me suis rendu compte au contact de la population qu'il y avait une forte demande pour cette amélioration des routes. Et encouragé par ces personnes là j'ai dit on va booster la pétition de manière à la présenter à Monsieur le préfet qui veut bien me recevoir vendredi. J'espère la obtenir un bon millier de signatures mais bon si on arrive à 500 c'est déjà révélateur d'une volonté de la population"

Ce lundi 15 janvier, Philippe Collin est l'invité de la réunion de la chefferie de Wallis. Le retraité de l'enseignement vit sur le fenua depuis 26 ans. Il souhaite également étendre la pétition à Futuna avant de rencontrer le préfet, ce vendredi 19 janvier.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play