publicité

Les îles Cook veulent autoriser l'exploitation des fonds marins en 2019

Le gouvernement des îles Cook a l'intention de commencer l'exploration minière des fonds marins en 2019. L'étude viendra en appui à un projet de loi pour l'exploitation des minéraux des fonds marins. Une consultation du public doit être réalisée en amont.

© NC1ère
© NC1ère
  • WF la 1ère avec RadioNz
  • Publié le , mis à jour le
L'autorité en charge des fonds marins des Iles Cook a publié à la fin décembre, un projet de loi sur les minéraux des fonds marins. Cette publication intervient alors que les députés de l'opposition ont fait pression sur le gouvernement.
Le ministre des finances Mark Brown va lancer une opération de consultation de la population locale sur internet par rapport à ce projet de loi.  Le projet vise à permettre une exploitation non commerciale des fonds marins.

Selon les premières estimations scientifiques, la zone maritime exclusive des îles Cook regorgerait de nodules polymétaliques.

A ce jour, cinq sociétés offshore ont manifesté leur intérêt.

Du personnel local devra être embauché dans tous les navires en charge de l'exploration. C'est le souhait du gouvernement des îles Cook, relayé par la radio du pays.
 
L'archipel des îles Cook se situe à 1953 kilomètres au sud est de Wallis. Selon le dernier recensement de 2011, la population de l'archipel s'élève à 21 923 habitants. Le pays compte parmi les nations les plus riches du Pacifique du fait de ses liens étroits avec la Nouvelle-Zélande. Cook souffre toutefois de son isolement, du manque d'infrastructures et de ressources naturelles. 

Si le projet de loi est accepté, il remplacerait la loi de 2009 sur les minéraux. Le gouvernement des îles Cook accepte les commentaires du public jusqu'au 6 février 2019.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play