Les préparatifs de la rentrée à Wallis et Futuna

éducation
école

Synonyme de stress ou d'engouement, la rentrée scolaire à Wallis et Futuna est en février. Une échéance qui a un coût humain et financier important.  Nous avons suivi les préparatifs d'une nouvelle enseignante, d'une directrice d'école et de parents d'élèves.

Chacun a son opinion de la rentrée scolaire mais très souvent, c'est un synonyme de stress général. Dans les écoles, les préparatifs ont lieu des semaines ou des mois avant le grand jour.

Dans l'enseignement primaire et au collège, le matériel scolaire et les fournitures sont à la charge de l'établissement. 

En dehors de cela, l'habillement reste une dépense élevée pour les familles. Du côté des parents d'élèves, la rentrée est une  échéance de plus nécessitant un budget conséquent.

A Wallis et Futuna, la rentrée des classes a un coût élevé pour le budget familial : 7000 francs pacifique. Un chiffre datant de 2005 à revoir à la hausse cette année.

Dans ce reportage-dossier, Lotana Moefana et Lagimaina Hoatau ont enquêté sur les préparatifs de la rentrée scolaire en suivant une nouvelle enseignante de maternelle, une directrice d'école et des familles wallisiennes :

cout rentree

est chaque évènement à la fois exitant, angoissant pour l'élève, l'enseignant mais aussi pour les parents! Et pour arriver au jour J sans rush de dernière minute, la plupart s'organise des jours voire des semaines  à l'avance. Lotana Moefana et Lagimaina Hoatau :