wallis & futuna
info locale

Pénurie de certains médicaments à Wallis depuis 3 semaines faute de fret aérien [MAJ]

hôpital
rayon médicaments
Certains médicaments ne sont plus disponibles. ©WF la 1ère
Les rayons des pharmacies de l'hôpital de Sia à Wallis et des dispensaires commencent à se vider depuis 3 semaines à Wallis. Les colis de médicaments attendus par l'Agence de Santé n'ont pas été transportés par avion faute de place.
Vous vous êtes fait refuser un médicament ou on vous a attribué un traitement de substitution en pharmacie ces derniers jours, et bien vous n'êtes pas les seuls.

Depuis les 3 dernières semaines, l’agence de santé de Wallis et Futuna fait face à une rupture de certains médicaments. Le stock de certains antibiotiques et antihypertenseurs ( pour soigner l'hypertension) est épuisé.
Les remèdes pour la tyroïde et le diabète commencent également à manquer. Selon la direction de l’agence de santé, que nous avons joint cette pénurie de médicaments est due à un retard du fret.

Toujours selon l’Agence de Santé, la première commande de médicaments qui devrait être expédiée les 28 février et 1er mars 2019 dernier n'a pa été embarquée dans l’avion. Elle représente 12 colis pour un total de 133 kilos. La seconde commande de 8 colis qui pèse 64 kilos qui devait nous parvenir le lundi 4 mars 2019 n'a pas été embarqué non plus et sont toujours bloquées à Nouméa au fret.

Dans un courrier adressé à la direction de l’Agence de Santé, la société de fret explique que la commande n’a pu être livrée pour faute de capacité dans l’avion d'Aircalin. Joint par la rédaction de Wallis et Futuna la 1ère, la compagnie Aircalin donne sa version sur la situation dans un courier envoyé par mail.

Sandrine Hantute est la déléguée de la compagnie à Wallis et Futuna :

"Il y a du fret en attente d’acheminement à Nouméa, dont une partie est n’a pas été chargé sur les vols prévus initialement.Nous respectons l’embarquement prioritaire des colis présentés, selon les particularités identifiées par les transitaires et les médicaments sont embarqués avec priorité lorsque que le transitaire indique l’urgence. Dès survenance du retard, des mesures ont été prises pour limiter le fret standard et les excédents de bagages sur les prochains vol et ainsi assurer l’embarquement des expéditions urgentes.Pour les expéditions au départ de Paris, Aircalin n’a pas d’influence sur les délais d’acheminement depuis la métropole."



Pour pallier le manque de médicament , l’ADS propose des solutions alternatives :

Sur les 20 produits non livrés, 14 traîtements de substitutions sont proposés. Des retards de livraisons plus conséquents pourraient entraîner des risques importants pour les patients.


L’Agence de Santé dénonce la situation qui devient de plus en plus fréquente. Elle a imposé au service fret la nécessité de mettre une étiquette « sauvegarde de la vie humaine » sur 13 colis afin que la commande soit expédiée en priorité par le vol de ce vendredi 8 mars 2019 avant que la situation ne s’aggrave.

Si toutefois, le problème persiste, une réquisition sera adressée à la société selon la direction de l’Agence de Santé. 

 
Publicité