Plus de 3000 plants d'espèces endémiques pour lutter contre les espèces envahissantes au mont Puke à Futuna

environnement
Reboisement du Mont Puke
Reboisement du Mont Puke ©Wallis et Futuna la 1ère
L'opération reboisement du Mont Puke a démarré ce lundi 14 février. Elle est menée par le service de l'environnement en collaboration avec l'association du village de Taoa. Une initiative financée par le PROE, Programme régional océanien de l’environnement, à plus d'1 millions de francs CFP.

Lutter contre les espèces envahissantes, notamment la canne de Provence c'est l'objectif de l'opération reboisement du chemin qui mène vers le Mont PukeAucune route ne permet d'y accéder. Il faut donc s'y rendre à pied.  Plus d'une heure de marche pour arriver au plus haut sommet de l'île situé à plus de 300 mètres sur les hauteurs du village de Taoa. L'association du village a donc prêté main-forte au service de l'environnement. Une douzaine de plantes endémiques ont été sélectionnées pour réaliser cette opération. Fatima Pagatele et Tuliano Talomafaia ont participé à cette bonne action :

Reboisement du Mont Puke à Futuna ©Wallis