Les pompiers de Wallis et Futuna toujours en grève

social
grève pompiers
©WF la 1ère
Les sapeurs-pompiers de Wallis et Futuna, et quelques agents de la circonscription d'Uvea sont concernés par cette grève. Ils réclament plus de moyens. Le mouvement a débuté le 18 septembre 2018. Il n'y a eu aucune avancée.
Neuf pompiers de Wallis et Futuna sont en grève à l’appel du syndicat CFDT. Leur mouvement illimité a démarré mardi 18 septembre 2018. Trois points figurent dans le cahier de revendication des grévistes : les conditions de travail, le cadre d’emploi des sapeurs-pompiers et les questions de budget. 

Le matériel est vétuste, les camions d'intervention sont ' d'une autre' époque et pas entretenus comme il se doit.

Les pompiers se sentent oubliés des budgets alors que leur rôle est important. 

Sosefo Masei est le Chef du centre de secours de Futuna, il explique en détails leurs conditions de travail dans le reportage de Lotana Moefana et Leone Vaitanoa :
©wallisfutuna

 L'administration supérieure et les grévistes ont négocié à plusieurs reprises sans aboutir.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live