Rentrée scolaire 2018 : les établissements du premier degré de Wallis inspectés

santé
Inspection des écoles
©WF la 1ère
Chaque année, avant la rentrée scolaire, les établissements  sont inspectés. Objectif, vérifier et repérer les travaux à faire. A cause de l'épidémie de dengue, les visites commencent plus tôt. La priorité, les écoles du premier degré, surtout celles situées dans le district sud de Wallis. 
A deux semaines de la rentrée scolaire 2018, ce lundi 29 janvier a été consacré à l'inspection des établissements par la vice-rectrice et le directeur de l'enseignement catholique. En priorité, les écoles du premier degré. 
Tout est vérifié minutieusement! En pleine épidémie de dengue, les gîtes larvaires doivent être supprimés.
En ce qui concerne les travaux, La liste est encore longue, comme des gouttières à réparer et des fenêtres à guillotine qui ne sont plus aux normes, à changer.

L'école de Malaetoli située à Vaimalau dans le Sud de Wallis est la plus ancienne de l'île. C'est le seul établissement du premier degré qui propose un internat, accueillant des élèves de toute l'île. Pour prévenir contre la dengue, l'état se dit prêt à mettre les moyens. 
" il va y avoir du travail de décontamination au niveau de tous les établissements scolaires faits par le service de l'environnement. ça se fait traditionnellement mais cette année on va être encore plus vigilants. Il y a les travaux comme mettre les moustiquaires, ou installer des ventilateurs pour éviter les moustiques" annonce la vice-rectrice Annick Baillou. 

A l'étage, le dortoir des garçons n'est pas équipé de moustiquaires. La direction de l'enseignement catholique en a fait la demande. Ce sera inscrit sur la liste des travaux à faire. Une fois la liste établie, les travaux seront triés par priorité. Et la facture sera divisée en deux. 
"On répartit sur tous les travaux à faire, selon aussi les possibilités, parce que souvent il y a aussi les contraintes financières. On fait selon les priorités" affirme le révérend père Soane Fotutata, directeur de la DEC. 

Les travaux les plus lourds sont pour l’Etat. Ces visites annuelles servent aussi à chiffrer les demandes de crédits pour l’enseignement. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live