publicité

Les scientifiques de la mission Wallalis à la rencontre des élèves de seconde du collège de Sisia à Futuna

Six scientifiques, de la campagne Wallalis menée par le navire de recherche ALIS, sont intervenus, au collège de Sisia à Futuna, pour présenter leur travail aux élèves de la classe de seconde.

© Fatima Takasi
© Fatima Takasi
  • Fatima Takasi
  • Publié le , mis à jour le
Ce lundi 9 juillet 2018, les élèves de la classe de seconde du collège de Sisia ont rencontré les scientifiques de la campagne Wallalis en mission sur le territoire. L'objectif de cette rencontre était de leur montrer le travail des scientifiques et leur permettre de découvrir d'autres métiers du domaine des sciences et la vie dans l'Océan Pacifique. 


Comprende la vie dans les eaux de Wallis et Futuna : 

Comprendre ce qui se passe dans les eaux du territoire, était la leçon du jour donnée par les scientifiques. Pendant près de 2 heures, ils ont partagé avec les élèves leurs expériences, leurs passions. Une intervention qui a beaucoup intéressé les lycéens. 
Josué, élève de seconde : 

Pour moi c’est intéressant, parce qu’au faite, c’est des choses qu’on étudie en classe et pour moi c’est un avantage comme c’est la première fois qu’il y a des professionnels qui interviennent comme çà, çà nous permet de voir un peu plus claire les différentes espèces qui nous entourent. 


Martine Rodier, scientifique spécialiste du plancton :

Le spectacle est magnifique, enfin c’est un pays magnifique, les étudiants sont vraiment des passionnés, ils posent des questions, ils ont l’air enthousiastes et c’est vraiment un plaisir de leur présenter notre travail.


Étudier la biodiversité de l'Océan autour de Wallis et Futuna :

Cette campagne, porte sur la biodiversité de l’Océan autour de Wallis et futuna. Elle s’inscrit dans le cadre du projet de recherche BIOPELAGOS. Un projet de 3 ans, conduit par le secrétariat de la communauté du Pacifique (CPS) et l’Institut de recherche et de développement (IRD) de Nouvelle Calédonie, et financé par l’Union Européenne.
Ce projet a pour but d’offrir des conseils aux pays sur tous ce qui se passe dans leurs eaux.

Valérie Allain, scientifique et chef de mission de la campagne Wallalis de la CPS :

On a fait quelques stations d’échantillonnage donc, encore une fois la météo était très mauvaise, on n’a pas pu faire tout ce qu’on voulait, mais on a pu capturer des organismes qui étaient intéressants, des petits poissons qu’on ne connaît pas très bien, on se demande si ce sont des espèces nouvelles donc çà demande encore beaucoup de travail au laboratoire. Et donc vers la fin du projet, en juin 2019, on va revenir à Wallis et Futuna pour présenter les résultats de nos travaux.

1 531 123 739

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play