Témoignages de Gabriella et Lupe, toutes les deux positives au covid-19

coronavirus
gabry et lupe

Gabriella et Lupe font parties des tous premiers cas du covid-19 à Wallis. Ces deux mères de familles sont actuellement confinées à domicile. Elles témoignent de leur quotidien depuis qu'elles ont été testées positives au covid-19.

Gabriella Toa réside au nord de Wallis. Mariée, 35 ans et mère de famille de 3 petites filles. Elle a été testée positive au covid-19 avec son mari le week-end dernier (13 et 14 mars). Mais Gabriella avait déjà effectué un premier test antigénique le mardi 9 mars puisqu'elle commençait à présenter les symptômes. Hors le résultat s'est révélé négatif. Sa réaction reccueillie au téléphone par Lafaela Liufau : 

Gabriella Toa

Lupe Talbone a été tésté positive au coronavirus le mercredi 10 mars dernier. Mère de famille et grand-mère de 2 petits enfants, Lupe a aussi en charge sa maman de 92 ans. Sa mère a été dépistée et n'a pas le covid, mais elle est tout de même fragile. Depuis qu'elle est malade, ses habitudes ont changé et surtout qu'elle ne pouvait pas intervenir en cas d'urgence pour sa mère. La réaction de Lupe interrogée par Lafela Liufau :

Lupe Talbone

" Je tiens avant tout à remercier le personnel de l'agence de santé qui s'est occupé de ma mère, puisqu'elle a été amenée d'urgence à l'hôpital. Donc je ne pouvais rien faire, il n'y avait que mon fils qui pouvait lui apporter du linge de rechange, mais lui aussi ne pouvait la voir puisque c'est interdit maintenant. Aujourd'hui on est en colère, le coronavirus est entrée dans nos îles, mais on n'avait un an pour se préparer. A propos du vaccin, je n'irai pas me faire vacciné et mes enfants, je ne sais pas pour mon mari. C'est encore trop tôt pour moi, l'arrivée de cette quantité de vaccin. Tout ce qui nous arrive en ce moment, ce sont des signes de Dieu. C'est l'occasion de se rapprocher de lui en priant et respectant les mesures barrières."

Face à l'augmentation du nombre d'hospitalisation la mère de Lupe est rentrée chez elle. Mais elle peut compter sur son fils et sa belle-fille pour veiller sur elle. Appliquer les mesures barrières, des mots qui reviennent très souvent ces derniers jours pour éviter la propagation du virus, c'est aussi le message de Gabriella à toute la population :

Gabriella Toa