Vaccination obligatoire pour les soignants, tests PCR payants, extension du pass sanitaire... réactions de la population de Wallis et Futuna

coronavirus
pdt france
Confronté à une reprise de l’épidémie de Covid-19 en Métropole, le chef de l’Etat a confirmé, ce lundi, l’obligation vaccinale pour les soignants, ainsi que l’extension du passe sanitaire. Ces réformes suscitent des réactions de la population locale.

Le chef de l'état s'est adressé longuement aux Français depuis le Palais Ephémère à Paris. Dans son allocution télévisée, Emmanuel Macron a insisté sur l’importance de la vaccination pour sortir de la crise sanitaire et a confirmé l’obligation vaccinale pour les soignants et les aidants. Le président de la République a par ailleurs annoncé l’extension du passe sanitaire aux bars, restaurants et trains dès le mois d’août et la fin de la gratuité des tests PCR à l’automne. Ces réformes seront-elles appliquées à Wallis et Futuna ? Faudra t'il en adapter certaines ? Ces questions Lotana Moefana et Jean-François Puakavase les ont posées au chef du territoire également représentant du gouvernement, Hervé Jonathan :


De toutes les annonces, l'obligation vaccinale des professionnels de santé a le plus fait réagir. Pour certains l'annonce est tombée comme un couperet, pour d'autres habitants la mesure est la solution pour un retour à la vie d'avant. Les réactions au micro de Lotana Moefana et Jean-François Puakavase.

Selon le dernier bilan sanitaire sur le territoire, 55,7% ont reçu la primo-injection soit 4614 de la population vaccinable. 41% soit 4515 personnes ont un statut vaccinal complet; c'est à dire la double dose de vaccin ou l'unidose pour les anciens cas positifs au covid19.