publicité

A Wallis, la femme joue un rôle clé dans la société

La wallisienne occupe une place importante dans la vie coutumière. L’histoire rapporte qu’elle a même régné sur Uvea. Au fil du temps, les choses ont changé. Aujourd'hui moins présente à la chefferie, la femme s'illustre en politique.

To'o kava de l'Assomption 2017 © Crédit Photo: Mélodie Uhilamoafa Sione/ WFla1ère
© Crédit Photo: Mélodie Uhilamoafa Sione/ WFla1ère To'o kava de l'Assomption 2017
  • wf la 1ère
  • Publié le
Le royaume d’Uvea a été gouverné par 4 reines jusqu’à présent. C’était entre les années 1800 - 1900. Ces 50 dernières années, la femme accède de moins en moins au pouvoir coutumier. Pour Estelle Lakalaka, le changement des mentalités y est pour beaucoup. Elle a elle même été choisie par le passé pour endosser le rôle de cheffe de son village. Un titre qu'elle a refusé par principe, elle considérait qu'il revenait à un homme de diriger le village.
Ce mode de pensée viendrait de l'éducation à l'occidentale ou de la religion. Les facteurs sont multiples et dans la culture uvéenne de tradition matriarcale, la femme occupe une place déterminante dans la vie coutumière.

Moins présente sur le plan coutumier, la femme détient toutefois un rôle important dans la société uvéenne. Son avis peut être déterminant dans la désignation d'un chef coutumier par exemple.

Outre la vie coutumière, la femme Wallisienne commence à se faire une place dans les secteurs privés comme publics, Certaines ont été élues à l’Assemblée Territoriale. 
A travers toutes ses identités, la femme reste un pillier de la culture et de la transmission des traditions. En dépit du temps et de l'évolution, elle a su rester proche du pouvoir. 

Voici le reportage de Lotana Moefana et Leone Vaitano'a:
LA FEMME DANS L HISTOIRE DE UVEA_PAD

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play