wallis & futuna
info locale

Wallis se prépare pour le concert événement de Kassav

événement
Kassav à Wallis
©Uvea Events
Kassav sera en concert à Wallis ce mardi 08 octobre 2019 à l'occasion d'une tournée exceptionnelle pour les 40 ans du groupe mythique. Un événement très attendu sur le territoire, d'autant que c'est la première fois qu'un tel concert a lieu. L'équipe organisatrice continue sa vente de tickets.
La renommée de Kassav n'est plus à démontrer, dans le Pacifique comme dans le monde, ce groupe mythique a fait danser plusieurs générations au rythme de ces mélodies zouk. A Wallis et Futuna, l'annonce de la venue des musiciens en juillet avait intrigué : serait-ce une blague? Car jamais ce territoire n'a eu l'occasion d'accueillir un tel événement musical et encore moins venant de célébrités mondialement connues. Sur le fenua pour trois jours dès lundi 07 octobre, Kassav se produira mardi 08 octobre en concert avant de quitter Wallis Mercredi 09 octobre au soir. De son côté, la population est très enthousiaste à l'exemple de ces témoignages recueillis par Mélodie Sione et JF Puakavase :
©wallisfutuna

La salle de sport de Kafika a été aménagée pour accueillir ce concert. Depuis plusieurs semaines plusieurs techniciens sont mobilisés sur place pour l'installation du matériel. Pour un événement d'une telle ampleur, du matériel a du être loué en Nouvelle-Calédonie par l'association organisatrice Uvea Events.

Des centaines de places de concert ont été mises en vente dès le 25 août. A ce jour il reste des tickets invendus. Le tarif varie entre 5000 francs pacifique et 10 000 francs pour des places debout. Pas très attrayant pour une clientèle encore peu habituée des concerts.

Patricia Jacquin-Taumako est la vice-présidente d'Uvea Events. Son association est en train de finaliser toute l'organisation même s'ils attendent encore des promesses de subventions. Elle compte en partie sur la mobilisation de tous pour assurer la pérennité de ce type d'événement. C'est une première dans un territoire comme le notre et cela justifie selon elle le coût des tickets jugé trop élevé. Elle explique :  

"Pour faire venir un groupe comme ça, cela a un coût, il faut qu'on paie les billets d'avion, qu'on les loge, qu'on s'occupe de la nourriture pendant les trois jours et qu'on les véhicule... On fait des choses pour amuser les gens, on ne les fait pas pour se faire de l'argent" 

 Patricia Jacquin-Taumako était l'invitée du journal télévisé d'Ana Vakalepu :
©wallisfutuna
Publicité