Drame : le corps sans vie d'une jeune fille retrouvé dans l'eau au wharf d'Halalo

faits divers wallis
FAIT DIVERS HALALO
"L'appel à témoin" de la gendarmerie relayé dans nos éditions télévisées de ce dimanche soir
Le corps sans vie d'une jeune fille de 20 ans a été retrouvé en début de matinée près du Terminal pétrolier. Une enquête a été ouverte par le Parquet pour connaître les causes et les circonstances de sa mort.
Il était 9h45 ce dimanche matin près du wharf pétrolier d'Halalo quand un passant a vu dans l'eau -près de la rive- le corps dénudé d'une jeune fille. Son pied était coincé dans les rochers. Ses vêtements seront retrouvés à proximité.

Il est allé immédiatement vers la guérite du gardien du terminal pétrolier, à une centaine de mètres, pour avertir les pompiers et la gendarmerie. Quelques minutes plus tard, il tirera lui-même le corps inanimé de l'eau. 

Auditions de témoins

La Procureure Atonia Tamole, a ouvert une instruction. Les gendarmes ont d'ores et déjà procédé à des auditions de témoins. Les éléments recueillis par notre équipe et par d'autres témoignages donnent quelques indications sur la victime et ses dernières heures.
Il s'agit de Marina Hamaivao. Elle aurait eu 20 ans mardi prochain. Elle est originaire de Mua.et plus précisément de Te'esi. Un drame terrible qui endeuille toute une famille et tout un village.

Elle avait passé sa soirée avec un groupe de jeunes gens et jeunes filles qui étaient en répétition (danses et costumes) pour préparer le "Festival des Arts du Pacifique de Guam" (23 mai au 4 juin). Une cinquantaine de personnes  de Wallis et de Futuna doit s'envoler vendredi prochain pour Guam.

Fin de soirée au warf

Un petit groupe de jeunes a ensuite choisi d'aller en boîte finir la soirée. Le matin à 6h00, le gardien du terminal pétrolier qui prenait son service voit trois jeunes, deux garçons et la jeune fille en train de se baigner. Un peu plus tard, il dira avoir vu l'un des garçons repartir seul. 
Il témoignera que les deux jeunes restants se prenaient en photo avec leurs portables. Là, intervient un "blanc" dans la chronologie des faits. 
Ce qui est certain, c'est qu'à 9h45 un employé de l'hôpital venu chercher quelqu'un va découvrir le corps de la victime.

Le corps a été transporté à l'hôpital. Un "appel à témoins" a été lancé par la gendarmerie. L'enquête devrait progresser dans les heures qui viennent.










Les Outre-mer en continu
Accéder au live