WALLIS : Près de 10 ans que l’on avait pas vu de nefu à Gahi.

traditions wallis
pêche au nefu
©Stéphanie Vili
Partie de pêche à Gahi, la pêche au nefu, l'anchois locale. Le poisson est rare, très rare et sa technique de pêche est réservée aux initiés. Le nefu est un poisson de bon augure. Découverte
Avec le temps, les bassines en plastique ont vite fait de côtoyer les nasses de fibres naturelles. Les gestes ancestraux reviennent péniblement, mais personnes n’a oublié le nefu !
            « je suis très content, on va le manger dès ce soir », c’est la seconde pêche aux nefu pour  Leone, comme la plupart des jeunes il ne demande qu’à apprendre.
nefu
©Stéphanie Vili

Une aubaine pour le maintien des savoir-faire ancestraux, selon Falakiko KATOA, un responsable du village : « il était temps que le nefu revienne, pour que les jeunes apprennent à le pêcher et à le partager avec les autorités et tous les wallisiens.. »
Le procédé semble simple mais il nécessite un certain nombre de règles à respecter.
peche nefu
©Stéphanie Vili

Il faut travailler ensemble et avec entrain. Ne pas oublier la part des autorités coutumières et religieuses.
Attention, Le nefu ne se vend pas ! Seuls les habitants de GAHI sont autorisés à le pêcher ! Cette spécialité fait leur fierté, et pour cause …
Selon Sapeta HAUTA’ULU, le nefu est toujours accompagné de poissons plus gros et dangeureux tels que la carangue ou le requin. Si le rituel n’est pas respecté, quelqu’un pourrait être blessé.

Le nefu vient des îles TOKELAU. Il  aurait été donné en cadeau au village de GAHI par deux princes TUA et FAFIE.
Plus qu’un petit poisson : le garant de l’histoire de GAHI.
Si le nefu est parfois apparu dans d’autres villages, à Wallis, tout le monde sait que le nefu, c’est la chasse gardée de gahi.
            Atelea VALEFAKA’AGA met en garde : « il n’est pas bon qu’une personne handicapée ou une femme enceinte soit en mer au moment de la pêche. Cela pourrait faire fuir le poisson ou le rendre moins docile. »
           
Pour beaucoup, le nefu est de bon augure. Les alizés ont annoncé sa venue. Comme un souffle nouveau pour Gahi.
La pêche continue sur la baie, en espérant que cette saison du nefu ne se fasse plus attendre.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live