publicité

Wallis : un mort après avoir été éjecté dans un accident de"pick up"

Un jeune homme de 19 ans assis dans la benne d'un "pick up" est mort ce week-end après avoir été éjecté. Son camarade a été évasané dans un état très grave à l'hôpital Gaston Bourret à Nouméa.

Le poteau de béton brisé témoigne de la violence du choc
Le poteau de béton brisé témoigne de la violence du choc
  • Par René Lataste
  • Publié le , mis à jour le
Nouvel accident de la route à Wallis. Le sixième de l'année et le deuxième mortel. Nouvelle victime. Un jeune homme de 19 ans. Il était assis avec un de ses amis dans la benne d'un "pick up".


Tué après avoir été éjecté

Le véhicule a été se fracasser contre un poteau en béton. Les deux passager éjectés avec une violence extrême. L'un est mort sur le coup. L'autre a été transporté à l'hôpital de Sia puis évacué dans un état gravissime à Nouméa.

Ce drame qui va encore endeuiller des familles et qui une nouvelle fois touche des jeunes repose la question de la sécurité à Wallis et à Futuna.
Le Code de la route territorial est différent du Code de la route métropolitain.. Et -il faut bien le constater- plus laxiste. La polémique il y a quelques mois sur le port de la ceinture prouve bien -par-delà le juridisme pointilleux- que le bon sens et le sens de la survie ne sont pas encore suffisamment partagés...

Code territorial plus laxiste

Le transport dans les bennes n'est pas interdit dans le Code de la route territorial. Le port du casque non plus. Chacun a encore en mémoire l'accident de scooter où une personnalité très connue de Wallis a perdu la vie alors qu'il roulait sans casque. Il a chuté violemment sur la chaussée après avoir été percuté par un autre deux roues.

Une nouvelle fois, le commandant de la gendarmerie, Pascal Cwiek redit les règles. Sinon du Code, du moins de la sécurité. "On va rappeler que le transport dans les bennes est fortement déconseillé dans le Code territorial. Qu'il ne doit être fait que de manière exceptionnelle et que les conducteurs des véhicules doivent la réduire et l'adpter au transport dans les bennes". Un mode de transport dangereux qui est le quotidien -non exceptionnel- du transport à Wallis comme à Futuna.
En NouvelleCalédonie, le même problème a été posé... et résolu. Désormais, l'amende est de 8000 CFP. à la première infraction. Une des conséquences a été l'achat de "pick up" double-cabine!

"La sécurité routière est une priorité" (le Procureur général)

Le Procureur général de Nouméa, en visite ce début de semaine à Wallis, a commenté devant la caméra de notre équipe de Wallis et Futuna 1ère ce nouveau drame. "C'est vrai que Wallis a la particularité d'avoir une problématique avec la sécurité routière. Il y a des accidents graves, il y a des règles qui ne sont pas respectées. Il faut que les comportements changent". Il conclut son propos :"Il est impératif que la Loi soit appliquée (...) la sécurité routière c'est une priorité et nous allons nous y attacher".

Que ceux qui ont des oreilles pour entendre... entendent...













Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play