Affaire Claude Jean-Pierre : le Kolèktif kont vyolans a jandam réclame justice

justice
mobilisation kolektif kont vyolans a jandam
©C. Danquin

Ils continuent de réclamer la justice pour Claude Jean-Pierre. Un collectif dénonce les violences policières. Après la diffusion des images de l'interpellation de ce sexagénaire décédé après un controle routier et les déclarations récentes du procureur le Kolèktif kont vyolans réagit.

La date anniversaire de la mort de George Floyd, triste symbole des violences policières aux Etats-Unis. Une date retenue par le Kolèktif Guadeloupe kont vyolans a jandam pour évoquer l'affaire Claude Jean-Pierre. Quelques jours après la diffusion des images de vidéosurveillance de son interpellation et les déclarations récentes du procureur, le collectif a tenu à réagir. 

Dans l'affaire Jean-Pierre, ce n'est plus de la colère mais une tempête. Et puis conscience morale et sentiment de justice ne sont pas simplement heurtés mais pulvérisés par un système qui ne serait pas le même pour tous.

Le Kolèktif Gwadloup kont vyolans a jandam tenait un point presse en écho à celui quelques jours plus tôt du procureur de Basse-Terre, Xavier Sicot.

Le collectif tenait à rétablir sa vérité au sujet de l’affaire Claude Jean-Pierre décédé en décembre dernier après deux semaines d’agonie. 

Hier, mardi 25 mai, le collectif est donc revenu sur les images de l’interpellation de Claude Jean-Pierre, à Deshaies, par les gendarmes. Le sexagénaire avait eu deux vertèbres cervicales brisées...

A voir le reportage de Julien Babel et Christian Danquin