Camille Galap nouveau directeur général de Guadeloupe Formation

région guadeloupe
Camille Galap Directeur Général de Guadeloupe Formation
Camille Galap, jour de son installation à la tête de Guadeloupe Formation (07.03.2018) ©D. Querin
Le président de Région Ary Chalus l'avait annoncé dés la nomination du successeur de Camille Galap au Rectorat, l'ancien recteur avait un potentiel qu'il fallait garder en Guadeloupe. Il l'a donc nommé à la tête du réseau de Formation de la Région
En accédant à la tête de Guadeloupe Formation, Camille Galap supervisera désormais tout le dispositif de formation de la Région qui comprend, entre autres structures, l'Observatoire Régional de l'Emploi et de la Formation, le Centre Régional de Formation Professionnelle, le Centre d'Animation de Ressources et d'Information sur la Formation. Autant d'outils dont la Région dispose et dont elle souhaite une coordination pour mettre en oeuvre sa volonté politique d'actions en faveur de l'emploi et de la formation en Guadeloupe.
On s'attendait d'ailleurs à une telle suite de la mission de Camille Galap en Guadeloupe. Le président de Région n'avait pas caché son ambition de mettre à profit ses compétences au service de la Guadeloupe. L'ancien recteur s'était d'ailleurs déclaré sensible à une telle intention qu'il ne s'interdisait pas d'étudier en profondeur. Son accession à la tête de Guadeloupe Formation concrétise ce voeu d'Ary Chalus.
Les ersonnels de Guadeloupe Formation
Les personnels de Guadeloupe Formation, le jour de l'installation de leur nouveau Directeur Général ©D. Quérin
Camille Galap arrive à la tête du dispositif de la formation professionnelle de la Région au moment où le gouvernement précise ses objectifs en  la matière dans un projet publié ce lundi 5 mars et qui sera examiné en Conseil des ministres durant le mois d'avril. Le rôle des régions avait déjà été intensifié dans le cadre de la réforme de 2014 où il était précisé que 

les régions financent la formation des personnes en recherche d’emploi, des personnes en situation de handicap, des détenus, et gèrent aussi l’ensemble des programmes de lutte contre l’illettrisme au sein du service public régional de la formation professionnelle.


Autant dure que la nouvelle mission du Recteur Galap ne sera pas de tout repos, mais l'homme se veut homme de challenge. Nul doute qu'il l'a acceptée après en avoir mesuré les contours, actuels et futurs.
©guadeloupe

Voir notre article : Camille Galap : un serviteur de l'Etat au goût de la Région