Ce 2 avril est la Journée Mondiale de sensibilisation à l’Autisme

santé
Prise en charge de l'autisme
©Ch. Danquin
Aujourd’hui c’est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Une occasion pour faire l'état des lieux de la pris en charge de ce handicap en Guadeloupe et il est malheureusement vite fait  : Aujourd'hui, une seule structure prend en charge les enfants et les adultes autistes. 
Difficile d’estimer les nombre de personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique en Guadeloupe. Comme dans l’hexagone, les familles sont souvent livrées à elles-mêmes.
En Guadeloupe, une seule structure prend en charge les enfants et jeunes adultes atteints de trouble du spectre autistique. Comme dans l’hexagone, les familles sont souvent livrées à elles-mêmes. Karina BOURKIA-PETIT est maman d’un garçon de 11 ans. Il a été diagnostiqué autiste à l’âge de 2 ans. Il est pris en charge depuis 4 ans dans l’unique structure pour personnes autistes en Guadeloupe, le SACS, Service d’Accompagnement Comportemental Spécialisé, créé en novembre 2014.
©guadeloupe
Une des difficultés rencontrées par les parents d'enfants présentant des troubles de ce type réside dans l'établissement du diagnostic et la mise en place d'une prise en charge efficace. Le monde médical est encore aujourd'hui trop divisé et les différents intervenants ont du mal à s'accorder.
A ce titre, les psychomotriciens adressent aux enfants et aux familles un message de soutien, en espérant que la mobilisation voulue pour la journée mondiale puisse continuer à sensibiliser un maximum d'acteurs autour de cette cause.
D'où l'importance d'une telle journée. Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.
L'autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.
©guadeloupe

VOIR AUSSI  : Etre autiste en Guadeloupe et pouvoir aller à l’école
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live