Réseau de prostitution à la Désirade : Patrick Jules mis en examen pour proxénétisme aggravé

justice la désirade
Rade de la Désirade
96 heures après le débarquement des gendarmes sur l’île de la Désirade, le dossier s’accélère une fois encore.  Patrick Jules, organisateur présumé  de ce réseau de prostitution,  a été déféré ce matin devant le Parquet de Pointe-à-Pitre et mis en examen pour proxénétisme aggravé.
Patrick Jules sera jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel dès 13h30 cet après-midi.
Il apparaît de l’enquête menée par les gendarmes que ce réseau fonctionnait depuis 2018. Plusieurs prostituées originaires de la République Dominicaine se rendaient régulièrement sur l’île, principalement durant les week-end. 8 d’entre elles ont d’ailleurs été nommément identifiées.
Patrick Jules est propriétaire d’un pitt à coq, situé à Souffleur. Il est aussi le cousin de Jean-Claude Pioche, l’ancien maire de l’île. Alors, même si aucune charge n’a été retenue contre ce dernier, certaines sources proches du dossier s’interrogent : comment le maire d’une si petite île, policier de profession qui plus est, a-t-il pu ignorer un tel trafic ?
Réponses, peut-être dans un peu moins d’une demi-heure à la barre du tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre

VOIR AUSSI : Un réseau de prostitution démantelé à la Désirade
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live