Election du 1er secrétaire de la fédération guadeloupéenne du Parti Socialiste : 1er tour de scrutin

politique
parti socialiste guadeloupe
©PARTI-SOCIALISTE
Qui pour succéder à Hilaire Brudey ? Il y a un fauteuil pour quatre candidats. Les militants ont été appelés à voter de 15h à 18h, ce mercredi 6 octobre 2021, pour ce scrutin à deux tours.

Les plus de 600 militants socialistes de l'archipel ont eu trois heures pour désigner les secrétaires de section, ainsi que le premier secrétaire de la Fédération guadeloupéenne du Parti Socialiste (PS).

Une élection qui se déroule en pleine tourmente du parti politique, lâché coup sur coup par Josette Borel-Lincertin et Jocelyn Sapotille.
Après la double défaite, aux élections départementales et régionales de juin dernier, la fédération est à la recherche d'un nouveau souffle, d'idées nouvelles et d'un projet de société, pour gagner le coeur des adhérents.

La question est qui incarnera cet homme providentiel, aux yeux des militants ?

Le vainqueur devra freiner l'hémorragie, apaiser les dissenssions internes et remettre le parti en ordre de marche, à quelques mois de l'élection Présidentielle, des Législatives et des Sénatoriales.

Le déroulement du scrutin

Pour le premier tour de ce scrutin à enjeux local et départemental, une quinzaine de bureaux de vote a été ouverte, de 15h à 18h, ce mercredi 6 octobre 2021.

Pour être élus, les candidats doivent totaliser 50% des suffrages exprimés, plus une voix. Sinon rendez-vous sera donné aux adhérents au parti, pour un second tour, prévu mercredi prochain, le 13 octobre.

Nul ne peut donner procuration à autrui, à cette occasion. En effet, les membres du PS ne peuvent voter qu'en personne.
C'est ainsi que Victorin Lurel, pris par ses obligations de sénateur, à Paris, ne prendra pas part au vote.

Les candidats au poste de premier secrétaire

Le moribond Parti Socialiste a donc besoin d'un nouveau souffle.
En lice, pour assurer la succession d'Hilaire Brudey, qui a décidé de jeter l'éponge, après neuf années de mandature, quatre candidats très motivés :

  • Jacques Marie-Claire, de la section socialiste de Port-Louis, militant de longue date, connu pour sa discrétion et sa fidélité au parti ;
  • Eddy Edouard Zelbin, de l section de Morne-à-l'Eau, actuel porte-parole de la fédération socialiste de Guadeloupe ;
  • Georges Hermin, secrétaire de la section locale du PS, à Morne-à-l'Eau ;
  • Olivier Nicolas, proche de Victorin Lurel et ancien directeur de cabinet de Josette Borel-Lincertin, lorsqu'elle était présidente du Département de la Guadeloupe.