Le Moule : tout faire pour panser très vite les plaies de la ville

le moule
Suites incendie au Moule
©R. Defrance

Huit jours après l'incendie qui a ravagé plusieurs habitations dans le bourg du Moule, la population reste encore très choquée et les victimes ont du mal à remonter la pente, malgré l'energie déployée par la municipalité pour effacer au plus vite les traces psychologiques et physiques de l'incendie

Pas facile de relancer la machine quand on vient de voir 46 ans d'efforts et de labeur partir en fumée en quelques instants. C'est ce que vit en ce moment la famille Chamas. Le magasin du père et de la mère a fait partie des habitations incendiées et ce jeudi, les deux fils Chamas arpentent la rue Achille René Boisneuf, comme pour conjurer le sort. 

Chamas
©R. Defrance

Georges et James Chamas 

Eux, ils en parlent malgré tout. Plus difficile de trouver les praticiens qui travaillaient dans l'un des immeubles incendiés et qui ont tout perdu dans l'incendie, y compris les fichiers de leurs patienteles qu'il sera difficile de reconstituer de sitôt. Pour l'heure, ils préfèrent ne rien dire. Trop de choses à prévoir, à mettre en place, à organiser, sans pour autant être sûr de l'avenir.

Plaques des mèdecins du Moule
©R. Defrance

Une situation face à laquelle la municipalité ne baisse pas les bras. Chargé de l'animation du territoire, Pierre Porlon, 2ème adjoint au maire du Moule, arpente lui aussi la rue sinistrée. Il veut rassurer les uns, encourager les autres pour que chacun sache qu'il ne sera pas laisser pour compte

Pierre Porlon, 2ème adjoint au maire du Moule

D'ores et déjà, la municipalité songe à la reconstruction. Elle veut tout mettre en oeuvre pour que cette plaie à l'entrée de la ville puisse être soignée et que la reconstruction soit très vite lancée

Tous se disent donc prêts à amorcer la reconstruction. Physique, celle des bâtiments, des officines, des magasins, des cabinets médicaux. Parce que, pour ce qui est de l'autre, psychologique, celle des souvenirs, du découragement, et de l'incompréhension, elle durera probablement pendant encore longtemps.

VOIR AUSSI : 

Un violent incendie ravage plusieurs habitations dans le centre-ville du Moule

Incendie du Moule d'un cabinet médical : ARS, mairie et professionnels de santé œuvrent pour la continuité des soins