Hommage familial pour le premier anniversaire du décès de Lucette Michaux-Chevry

hommage
Marie-Luce Penchard - Lucette Michaux-Chevry
Dans un entretien avec Guadeloupe La 1ère, Marie-Luce Penchard rendait hommage à sa mère, Lucette Michaux-Chevry - septembre 2021. ©Daniel Querin
Elle a marqué la vie politique de la Guadeloupe durant près de 50 ans et au fil d'un riche parcours. Il y a un an tout juste, Lucette Michaux-Chevry s’en allait, à l’âge de 92 ans. C’est en toute sobriété que sa famille et ses proches lui rendront hommage, ce soir.

Il y a tout juste un an, le 9 septembre 2021, à 19h48, Lucette Michaux-Chevry décédait, à l’âge de 92 ans, à son domicile de Gourbeyre.

Elle ne laissait pas indifférent

"Grand Madanm la", comme la surnommaient les Guadeloupéens, a rendu son dernier souffle après un demi-siècle de combat politique, mené au fil de divers mandats ; cette personnalité a assumé des postes de ministre, en passant par la présidence du Conseil général puis de la Région de la Guadeloupe, elle a aussi été députée, sénatrice, maire de Gourbeyre, puis de Basse-Terre et présidente de la Communauté d’agglomération du Sud Basse-Terre. Elle est la seule élue à avoir occupé quasiment toutes les fonctions politiques, sur le plan local.
Une carte de visite impressionnante apte à marquer l’histoire politique de l’archipel et de la France, de laisser une marque indélébile dans l’esprit de plusieurs générations. 

Lucette Michaux-Chevry a été à l’origine de la « Déclaration de Basse-Terre ».

Si elle était encore en vie, elle aurait sans doute validé et approuvé « l’Appel de Fort-de-France ».

Avec sa forte personnalité, ses positionnements et ses méthodes, elle n’avait pas que des amis. On pouvait l’aimé, ou la détester. Une chose est sûre : Lucette Michaux-Chevry ne laissait pas indifférent.

Hommage en toute sobriété

Un an après sa disparition, aucun évènement ni hommage officiel n’est prévu, en Guadeloupe.

Sa famille a simplement décidé d‘honorer sa mémoire, lors d’une cérémonie religieuse voulue très sobre, à l’église du Carmel (Basse-Terre), à 18h30. Cette messe sera suivie d’une réception, dans la maison familiale, entre les proches de "Sèsèt’", telle que certains l’appelait aussi, affectueusement. 

Sa fille, Marie-Luce Penchard, s’est dite encore très fébrile, un an après la perte de sa mère. Jusqu’à la fin, les deux femmes ont partagé beaucoup, notamment sur leur vie familiale perturbée par la politique.

La vice-présidente de la Région Guadeloupe était l’invitée de Claude Danican, dans la chronique « La Grande Interview » de Guadeloupe la 1ère, la radio :

Il n’y a pas un jour où je ne pense pas à ma mère (...). Elle nous faisait tant rire. Mon frère est de passage, pour une dizaine de jours, et elle aimait beaucoup partager des blagues avec lui. Donc, je suis sûre que nous allons essayer de faire en sorte que, même si elle n’est pas là, elle sera avec nous, pour partager ce moment en famille.

Marie-Luce Penchard, vice-présidente de la Région Guadeloupe, fille de Lucette Michaux-Chevry

Marie-Luce Penchard, invitée de "La Grande Interview" (extrait) - 09/09/2022. ©Guadeloupe La 1ère, la radio