Les auteurs du pugilat dans le vol d'Air Caraïbes sont en détention provisoire et tout cela, pour "des lunettes et une consommation excessive d'alcool"

justice
Air Caraïbes
©Air Caraïbes
C'est pour des lunettes que trois individus se sont battus vendredi 11 février 2022 durant un vol Paris Cayenne. Ils seront jugés mardi 15 février 2022. En attendant, le parquet de Guyane demande la mise en détention provisoire. Deux des trois mis en cause sont connus pour des faits de violences.

Les trois auteurs des violences perpétrées vendredi 11 février 2022 dans un avion de la compagnie Air Caraïbes reliant Paris à Cayenne ont été présentés à un juge d'instruction en fin d'après-midi ce dimanche 13 février. L'audience en comparution immédiate est prévue mardi 15 février à 14 heures. 

Une bagarre déclenchée pour des lunettes et à cause de l'alcool

Selon les premiers éléments de l’enquête, une paire de lunettes serait à l’origine des violences. Un des individus aurait pris la monture d’un des protagonistes, ce qui a déclenché ces nombreuses violences, selon le procureur de la République.  

Une consommation probablement excessive d’alcool a été établie comme un des facteurs de passage à l’acte

Samuel Finielz, Procureur de la République.

Selon des témoins, les incivilités se seraient poursuivies en milieu et en fin de vol.

Placement en détention provisoire

Les trois mis en cause se connaissent et ils ont reconnus les faits. L'altercation aurait duré très longtemps car la tour de contrôle a été prévenue deux heures avant l’atterrissage.

Parmi ces trois individus, deux ont eu des antécédents de violence.

Samuel Finielz, Procureur de la République de Cayenne

Les faits étant considérés comme un délit, les trois mis en cause risquent trois ans d'emprisonnement.

Pour voir le verdict de la justice : 1 an de prison sans maintien en détention pour deux passagers poursuivis pour violences sur un vol Paris-Cayenne